"Touche pas à mon poste !" : Jean-Michel Maire visé par une plainte pour avoir embrassé la poitrine d'une jeune femme

Le chroniqueur de l\'émission \"Touche pas à mon poste !\", sur C8, Jean-Michel Maire, le 13 octobre 2014. 
Le chroniqueur de l'émission "Touche pas à mon poste !", sur C8, Jean-Michel Maire, le 13 octobre 2014.  (MAXPPP)

Le chroniqueur avait embrassé, sans son consentement, une jeune femme venue jouer Kim Kardashian lors des "35 heures avec Baba", sur C8.

"Depuis un an, ma vie est devenue un vrai calvaire. Je reçois de nombreuses critiques, des menaces de mort, des allusions vraiment malsaines me concernant". Interrogée par TVMag, mercredi 28 mars, Soraya Riffy, qui avait été embrassée sans son consentement par Jean-Michel Maire dans l'émission Touche pas à mon poste ! sur C8, en octobre 2016, annonce finalement avoir déposé plainte contre le chroniqueur en janvier 2018.

Cette dernière, qui jouait la star américaine Kim Kardashian dans une reconstitution du braquage dont elle avait été victime, avait vu Jean-Michel Maire plonger dans son décolleté pour l'embrasser. "Je me suis rendu compte qu'en effet il avait eu un comportement inacceptable. En plus de cela, je me suis fait agresser et insulter dans la rue. Ça devenait difficile, je n'osais même plus sortir", explique la jeune femme qui confie avoir fait "une dépression"

La séquence, qui avait valu une mise en demeure par le CSA, avait suscité l'indignation des téléspectateurs. Contacté par Closer, Jean-Michel Maire explique avoir été entendu par la police lundi 26 mars. "D'après ce que je sais, ce n'est pas tellement pour l'histoire mais pour les conséquences. On l'a harcelée, les gens la critiquaient dans la rue, etc. C'est pour ça qu'elle a porté plainte", assure-t-il. Pour le chroniqueur, "cette affaire est passée" et est "maintenant entre les mains de la justice"