Après une blague de Jean-Marie Bigard sur le viol dans "TPMP", le CSA menace d'interdire l'émission aux moins de 12 ans

Jean-Marie Bigard, le 6 mai 2014 à Paris. 
Jean-Marie Bigard, le 6 mai 2014 à Paris.  (JOEL SAGET / AFP)

Le gendarme de l'audiovisuel dénonce "le caractère particulièrement cru et violent" de la plaisanterie, accusée de banaliser le viol.

L'émission "Touche pas à mon poste" (TPMP) bientôt décalée après 22 heures ? C'est la menace brandie par le CSA si l'émission quotidienne de Cyril Hanouna diffuse à nouveau des "séquences inadaptées au jeune public" comme une "blague" de Jean-Marie Bigard sur un viol, en février. "Le CSA a relevé le caractère particulièrement cru et violent de la plaisanterie", souligne le régulateur dans une décision prise le 3 avril, publiée le 2 août. 

Constatant la diffusion d'autres "séquences inadaptées au jeune public" dans "TPMP", le CSA a appelé les responsables de la chaîne du groupe Canal+ "à la plus grande vigilance quant au contenu de cette émission, diffusée à une heure de grande écoute familiale".

L'émission débutera bien à 18h30 à la rentrée

Cyril Hanouna, déjà sanctionné lourdement par le CSA par le passé, a répondu lundi sur Twitter en minimisant l'intervention du régulateur et en s'en prenant à des journalistes qui ont publié l'information. L'animateur a assuré que l'émission commencera à la rentrée comme à ses débuts, à 18h30, et qu'"il y aura une très grosse partie médias".

Une diffusion après 22 heures ? 

"La réitération de tels constats sur de nouvelles émissions pourrait entraîner la classification du programme" en "catégorie III", souligne le CSA. Cette classification obligerait la chaîne a afficher le pictogramme "déconseillé aux moins de 12 ans" et donc à la changer d'horaire. Car, comme le rappelle le CSA sur son site, les programmes interdits aux moins de 12 ans ne peuvent pas être diffusés avant 22 heures sur les chaînes gratuites. Une reprogrammation qui provoquerait potentiellement une chute des revenus publicitaires pour cette locomotive de la chaîne C8. 

Vous êtes à nouveau en ligne