"Plus on dédramatise, plus c'est passionnant" : le Bureau des Légendes fait son retour sur Canal+

A l\'intérieur du Bureau des Légendes, une photo de la saison 5 disponible à partir du 6 avril sur Canal +.
A l'intérieur du Bureau des Légendes, une photo de la saison 5 disponible à partir du 6 avril sur Canal +. (REMY GRANDROQUES / PHOTO NUMÉRIQUE)

Malotru et les autres personnages du Bureau des Légendes font leur retour lundi 6 avril 2020 sur Canal+, pour une 5e saison inédite, la dernière réalisée par Éric Rochant.  

La célèbre série d'espionnage française, créée en 2015 avec Mathieu Kassovitz, entame avec cette cinquième saison un virage. Éric Rochant, aux commandes depuis les débuts de la série, confie la réalisation de la fin de la saison au réalisateur Jacques Audiard. Le New York Times a classé cette série française troisième meilleure série internationale de la décennie.

On avait laissé dans un sale état en Russie Malotru, incarné par Mathieu Kassovitz, le héros du bureau des légendes. La cinquième saison conserve son brio, sa sobriété, sa direction d’acteur impeccable. Elle nous embarque de l’Égypte au Cambodge, de la Russie à la Jordanie. Mathieu Kassovitz ne savait pas avant la lecture du scénario quel serait son rôle dans cette saison. "Je pensais que j'allais revenir, mais je ne savais pas dans quel état. Vous allez voir ce que vous allez voir ! Je me suis dis 'je pense [que mon personnage] a encore quelque chose à vivre dans ce bureau'". 

Ne jamais tomber dans le cliché

Mathieu Amalric incarne le nouveau directeur du Bureau des Légendes. Un homme paranoïaque, sombre, inquiet.  Pour l'acteur, la sobriété de la série vient de la direction d’acteur exigeante d’Éric Rochant. Dans chaque scène, "si on croit qu'on est dans un film de Sergio Leone, si on est dans le cliché, il ne veut pas", détaille Mathieu Amalric. Une volonté de crédibilité extrême, explique l'acteur. "Plus on dédramatise, plus c'est passionnant. C'est des gens qui ont l'habitude de traiter ce genre de choses, donc en tant qu'acteur, on ne doit pas sur-jouer la situation."

Avec cette nouvelle saison, Éric Rochant, le créateur du Bureau des Légendes, transmet le flambeau. Les deux derniers épisodes sont réalisés par Jacques Audiard, qui reprend la série. Un passage de relais nécessaire pour Éric Rochant. "Vous savez c'est quand même 50 épisodes avec des personnages, un univers. C'est pas comme un film où on passe un an et demi sur un truc et ensuite on passe à autre chose, là on remet le couvert à chaque fois. Et donc à un moment donné il y a le risque de la lassitude, et de l'assèchement de l'inspiration. Il vaut mieux l'anticiper et dire 'ça va être ma dernière'."

Il fallait un regard neuf, et évidemment une poésie aussi puissante que celle de Jacques Audiard pour avoir le cran de le faire. Il s'intéresse à d'autres aspects du personnage. Je crois que c'est le même paysage peint par un autre peintre.Éric Rochant, réalisateur du Bureau des Légendesà franceinfo

Résultat, deux derniers épisodes plus lyriques, surexposés. On n’est pas au bout de nos émotions.

Le Bureau des Légendes, saison 5, à partir de lundi 6 avril 2020, 21h.

Le retour du "Bureau des légendes" - Laurent Valière
--'--
--'--

Vous êtes à nouveau en ligne