"The Interview" : 18 millions de dollars en moins d'une semaine

(La vidéo à la demande a largement contribué au succès du film © MAXPPP / Richard B. Levine)

Le film qui aurait déclenché l'attaque informatique contre Sony Pictures est le plus gros succès jamais connu pour la firme. Un carton en partie dû à la vidéo à la demande.

 Dix-huit millions de dollars en quatre jours. Le montant des recettes encaissées par Sony Pictures est à la hauteur de l'impact médiatique du film. The Interview (L'interview qui tue ! ) était la cause de la cyber-attaque la plus importante contre une entreprise américaine. L'attaque perpétrée il y a un mois contre Sony Pictures, avait été revendiquée par les "Guardians of Peace".

Ce groupe de cyber-pirates est accusé d'avoir été soutenu par la Corée du Nord. Et pour cause : The Interview , une comédie, met en scène deux journalistes recrutés par la CIA pour assassiner le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un. Face à la polémique, seulement 331 salles indépendantes avaient décidé de projeter le film.

(The Interview : la recette du succès © Yacine Sahnoune / Pick To Chart)

Se faire pirater, ça rapporte

Peu de salles donc, ce qui explique pourquoi, sur 18 millions de dollars de recettes, 15 millions proviennent de la vidéo à la demande, sur internet, pour une comédie au budget de 44 millions de dollars. C'est d'ailleurs le plus gros succès enregistré par un film estampillé Sony dans le domaine du téléchargement payant. La formule pourrait inspirer d'autres studios... Mais la médaille a un revers : le film a été piraté près d'un million de fois en 24 heures.

A LIRE AUSSI►►►Piratage de Sony Pictures : pourquoi le FBI accuse la Corée du Nord.

Vous êtes à nouveau en ligne