VIDEO. Stars 80 : "Comme on a été démodé, on ne peut pas être redémodé... On est collector", selon Jean-Pierre Mader

Cela fait plus de dix ans que d’anciennes stars des années 1980 remplissent les salles à travers toute la France. Un succès inespéré pour ces chanteurs qui ont connu la gloire avant d’être passés de mode. Aujourd’hui, ils goûtent chaque instant de ce revival inespéré… Extrait de "13h15 le samedi" du 3 mars.

Emile & Images, Sabrina, Patrick Hernandez, Cookie Dingler, Lio… et tous les autres membres de la tournée Stars 80 savourent aujourd’hui à chaque instant cette deuxième chance qui leur est offerte : un retour sur scène devant un public qui connaît toutes les paroles de leurs chansons.

Depuis une dizaine d’années ces grands vendeurs de disques des années 1980 remplissent les salles à travers toute la France : le Stade de France, l’Olympia, les Zénith… Un succès inespéré pour ces artistes qui ont connu la gloire… avant de subir des revers de fortune et parfois de très longues traversées du désert.

"C’était facile, on va dire presque normal"

"On pensait que ça pouvait rentrer dans le Top 50, se rappelle Jean-Louis du groupe Images, mais de battre tous les records avec cette chanson (Les Démons de minuit, 1,6 million d’exemplaires), on ne s’y attendait pas." Et dans la voiture qui les conduit vers une autre salle comble, Émile Wandelmer du groupe Gold (Capitaine abandonné ; Ville de lumière) ajoute : "C’était facile, on va dire presque normal."

"Quand je monte sur cette scène, j’ai la chair de poule et envie de pleurer, témoigne Jean-Pierre Mader (Macumba, 1 million d’exemplaires). J’ai la larme à l’œil parce que je vois défiler toute ma vie avec les hauts et les bas. Je me dis qu'on s’en sort bien, car nous n’avons pas perdu cette étincelle. Et c’est au-delà de la mode. Comme on a été démodé, on ne peut pas être redémodé… On est collector."

Vous êtes à nouveau en ligne