Rufus, comédien infatigable, amoureux du Luberon depuis 40 ans

Rufus dans \"Au nom de la terre\", film d\'Edouard Bergeon, 2019
Rufus dans "Au nom de la terre", film d'Edouard Bergeon, 2019 (Nord Ouest Film)

Rufus est, avec Guillaume Canet, à l’affiche d’Au nom de la terre. Ce film raconte la descente aux enfers d’un agriculteur surendetté. Un monde que le comédien connaît bien puisqu’il habite depuis quatre décennies dans un petit village du Vaucluse.

Un film, Au nom de la terre, une pièce de théâtre, La piste de l’utopiste… À 76 ans, Rufus a bien du mal "à raccrocher" après 50 ans de carrière. Nous l’avons rencontré, chez lui, à Roussillon, un village qu’il habite depuis 40 ans.

Adopté par le Lubéron

Il est en quelque sorte le plus provençal des comédiens français. Rufus a posé ses valises au cœur du Luberon il y a 40 ans. Son village d’adoption s’appelle Roussillon. Une commune de 1300 habitants où l’acteur a ses habitudes notamment à la boulangerie, qui fait également café. C’est là que Rufus retrouve ses amis. "Ils me chahutent un peu. Parce que j’ai beau être ici depuis 40 ans, je reste un Parisien pour eux", raconte-il amusé.

Des amis qui l'inspirent pour ses films 

Une belle relation d'amitié qui l’a notamment rapproché des gens qui vivent de la terre. Son ami Henri a été sa source d’inspiration pour son rôle dans Au nom de la terre, le film d'Edouard Bergeon où il incarne le père de Guillaume Canet, un agriculteur rude et intransigeant.

Henri, tous les jours, tous les matins, il me donne des explications sur le rapport qu’on a avec la terre.  Rufus, comédien

Une pièce sur un berger

Ce monde paysan, Rufus l'aborde également dans sa dernière pièce de théâtre La piste de l’utopiste. Un texte écrit et interprété par le comédien. Le personnage principal est un berger, descendu des montagnes pour une semaine de vacances en ville. Un spectacle burlesque dont Rufus, l'humoriste, a le secret.

Vous êtes à nouveau en ligne