"Off" d'Avignon 2019 : premières affiches prometteuses

Parade des acteurs devant le Palais des Pape à Avignon durant la cérémonie d\'ouverture de 67e Festival Off d\'Avignon, juillet 2013
Parade des acteurs devant le Palais des Pape à Avignon durant la cérémonie d'ouverture de 67e Festival Off d'Avignon, juillet 2013 (PATRICK AVENTURIER/SIPA / )

Du 5 au 28 juillet, le "Off" d'Avignon accueillera plus de 1500 spectacles. Découvrez quelques-unes des affiches prometteuses de cette programmation 2019. 

Le "Off" d'Avignon qui ouvrira le 5 juillet (jusqu'au 28 juillet), au lendemain du "In", dévoile ses premières pièces en tête d'affiche.

Charles Berling adapte Vivre sa vie de Jean-Luc Godard

Le metteur en scène adapte le film de Jean-Luc Godard sorti en 1962 avec Anna Karina. C'est l'histoire de Nana qui quitte Paul et leur enfant pour devenir actrice, mais se retrouve prostituée, un peu par hasard. Dans cette pièce, Charles Berling fait entendre la voix des femmes, de la philosophe Simone Weil à la romancière Virginie Despentes.

Déglutis ça ira mieux de Andréa Bescond et Eric Métayer

Cette année, Andréa Bescond et Erice Métayer s'attaquent à une pièce sur l'accompagnement de fin de vie et le droit à la dignité, un thème sensible et d'actualité avec l'affaire Vincent Lambert. Le duo avait déjà présenté au "Off" en 2014, Les chatouilles, monologue d'une femme victime, enfant, d'abus sexuels dont l'adaptation au cinéma a remporté deux césars en 2018. La pièce Les chatouilles, sera d'ailleurs reprise au festival cette année avec une nouvelle actrice.

Quand je serai grand je serai Nana Mouskouri de Virginie Lemoine

Une habituée du "Off", Virginie Lemoine, présentera entre autres Quand je serai grand je serai Nana Mouskouri, monologue de Milou, interprété par le comédien Didier Constant. Une pièce qui revient sur ses rêves d'adolescent foudroyé par la voix de la chanteuse grecque. Il s'agit d'une adaptation du roman éponyme de David Lelait-Helo. Virginie Lemoine reprendra également son adaptation de Suite Française d'Irène Némirovsky.

La famille Ortiz de Jean-Philippe Daguerre

Fort du succès de Adieu Monsieur Haffman, qui avait remporté quatre Molières en 2018, sur un bijoutier juif au moment de l'Occupation, Jean-Philippe Daguerre créé La famille Ortiz. La pièce raconte l'histoire d'une famille extraordinaire mais confrontée à une réalité brutale. 

Joël Dragutin adapte le film Moi, Daniel Blake réalisé par Ken Loach

La pièce de Joël Dragutin reprend les scènes emblématiques du film du Britannique Ken Loach, Palme d'or à Cannes en 2016. Une oeuvre humaine et politique qui raconte l'histoire de Daniel Blake, menuisier dans la région de Newcastle : l'homme de 59 ans est forcé par le système d'assurance chômage à reprendre le travail malgré son accident vasculaire...

Comment ça va ? de Stéphane Guérin, mis en scène par Raphaëlle Cambray

Comment ça va ? Florence, 50 ans, va y répondre : son mari Paul, est au chômage et martyrise son conseiller Pôle Emploi, son fils Antoine menace de devenir djihadiste, l'amie Pat lutte contre une maladie, tandis que son fils Phil est obsédé par les "cougars"... et voudrait séduire Florence. Avec Florence Pernel, Raphaëline Goupilleau, Patrick Catalifo et Pascal Gautier.

Des plans sur la comète écrite et mis en scène par Tristan Petitgirard

Estelle, jeune cosmologue, ne parle plus à son père depluis que celui-ci l'a renvoyée du C.N.R.S. En voulant les réconcilier, son amie Garance tombe amoureuse de l'homme, de 25 ans son aîné. Interprétée par Noémie de Lattre, Hélène Degy, Anne Plantey et Jérôme Anger, une cette comédie aborde la différence d'âge dans les couples. Et... questionne l'univers.

Marie des Poules de Gérard Savoisien mis en scène par Arnaud Denis

Béatrice Agenin et Arnaud Denis interprètent l'histoire de Marie des Poules, gouvernante chez George Sand. Arrivée au Service de l'écrivaine à l'âge de 11 ans, Marie Caillaud n'aurait jamais imaginé non seulement apprendre à lire et écrire, mais aussi à réciter des pièces de George Sand. 

Les Gens m’appellent… écrit, mis en scène et interprété par Guillaume Marquet  

Dans ce spectacle musical, Guillaume Marquet raconte Johnny Hallyday, en partant d'un premier concert pluvieux au Stade de France, le 4 septembre 1998, devant 80.000 fans. Sur scène, le comédien est à la fois Johnny et les personnages de la vie de l'artiste. 

Ensemble écrite et mis en scène par Fabio Marra

La pièce s'interroge sur le concept de normalité à travers l'histoire d'Isabella, mère de deux enfants : Miquélé et Sandra. Catherine Arditi interprète une mère dont la relation est fusionnelle avec son fils handicapé. Ensemble, se veut une pièce drôle et émouvante qui évoque l'acceptation de l'autre, la différence, le sacrifice.

Vous êtes à nouveau en ligne