"Le Double", une adaptation théâtrale classique et élégante de Dostoïevski au Théâtre du Ranelagh

Ronan Rivière, Xavier Lafitte, Michaël Giorno-Cohen et Jérôme Rodriguez dans \"Le Double\" adapté, mis en scène et interprété par Ronan Rivière au Théâtre du Ranelagh à Paris en novembre 2019. 
Ronan Rivière, Xavier Lafitte, Michaël Giorno-Cohen et Jérôme Rodriguez dans "Le Double" adapté, mis en scène et interprété par Ronan Rivière au Théâtre du Ranelagh à Paris en novembre 2019.  (Ben Dumas)

Deuxième roman, souvent considéré comme une longue nouvelle de Fiodor Dostoiewski, "Le Double" est pour la première fois adapté au théâtre par Ronan Rivière.

Après un remarquable Faust et Le Roman de Monsieur Molière, représentés entre 2016 et 2018, Ronan Rivière, auteur, metteur en scène et comédien, adapte pour la première fois Le Double, d’après le court roman de Dostoïevski, au Théâtre du -Ranelagh jusqu'au 12 janvier 2020.

Harmonie scénique

Dans les années 1840, Goliadkine, modeste fonctionnaire à Saint-Pétersbourg, aspire à sortir de son humble condition en s’attirant les faveurs de son supérieur Olsoufiï, conseiller d’Etat, et celles de sa fille Clara dont il est amoureux. Mais il se voit refuser l’entrée à la fête d’anniversaire de la jeune femme. Le lendemain, il se retrouve au bureau face à son double parfait, qui porte son propre nom. Surpris, mais sympathisant finalement avec lui, Goliadkine va être berné, son double manœuvrant pour prendre sa place et obtenir les faveurs de Clara…

Théâtre du Ranelagh

Ronan Rivière reprend fidèlement le texte de Dostoïevski, tout en réduisant l’intrigue et en élaguant des personnages secondaires. Il prend le parti de respecter l’époque et le cadre originel dans une astucieuse mise en scène, avec des décors amovibles très bien utilisés et éclairés. Les costumes sont également des plus soignés. Cette harmonie sur scène se fond avec bonheur dans l’écrin boisé du très beau Théâtre Ranelagh, unique en son genre à Paris.

Classique mais contemporain

Fidèle au XIXe siècle du roman, Ronan Rivière fait également le choix d’une adaptation écrite dans un style élégant et d’un jeu déclamé plutôt que réaliste. Ce thème du double, Dostoïevski le traite dans une perspective mentale, quelques années avant la psychanalyse. Son héros Goliadkine est pétri de frustrations, son double, lui, incarne son idéal, plein d’assurance, de charme et d’ambition, collectionnant les succès, alors que Goliadkine, lui, n’est voué qu’à l’échec.

Xavier Lafitte et Ronan Rivière dans \"Le Double\" d\'après Dostoievski, mis en scène et interprété par Ronan Rivière au Théâtre du Ranelagh à Paris en novembre 2019. 
Xavier Lafitte et Ronan Rivière dans "Le Double" d'après Dostoievski, mis en scène et interprété par Ronan Rivière au Théâtre du Ranelagh à Paris en novembre 2019.  (Ben Dumas)

Cette idéalisation rappelle les avatars dans lesquels les joueurs de vidéo-games projettent tous leurs fantasmes. La rivalité au travail, essentielle au sujet, trouve également un vaste écho dans nos sociétés contemporaines. Ces résonances révèlent la modernité du texte original de Dostoïevski qui se prête très bien à une transposition contemporaine. Ce n’est pas l’option suivie par Ronan Rivière, adepte d’un certain classicisme dans ses choix, mais néanmoins avec talent.

L\'affiche de \"Le Double\", d\'après Fiodor Dostoëivski, adaptation par Ronan Rivière, au Théâtre Ranelagh à Paris jusqu\'au 12 janvier 2020. 
L'affiche de "Le Double", d'après Fiodor Dostoëivski, adaptation par Ronan Rivière, au Théâtre Ranelagh à Paris jusqu'au 12 janvier 2020.  (Théâtre Ranelagh)

Le Double
D'après Fiodor Dostoïevski , adapté par Ronan Rivière
Mise en scène : Ronan Rivière
Avec : Ronan Rivière, Xavier Lafitte, Michaël Giorno-Cohen, Jérôme Rodriguez, Jean-Benoît Terral, Laura Chetrit
Jusqu'au 12 janvier 2020
Théâtre Ranelagh
5 rue des vignes - 75016 Paris.
Réservations : 01 42 88 64 44

Vous êtes à nouveau en ligne