Festival d'Avignon : promenade triste dans le Palais des Papes, temple déserté du théâtre

la cour d\'honneur du Palais des Papes vide
la cour d'honneur du Palais des Papes vide (France 3 Provence-Alpes / F. Renard)

Franck Coumtsos, responsable de la sécurité du Palais des Papes nous guide dans ce lieu habituellement débordant de vie.

Le Palais des Papes s'apprêtait à vibrer comme chaque été pour le festival d'Avignon. Le Covid-19 en a décidé autrement. Il n'y aura pas de 74e festival cette année. L'endroit est désert et l'homme qui en assure la sécurité nous fait partager le silence qui y règne.

A cette époque, la cour d'honneur du Palais des Papes devrait résonner de voix et des coups de marteau de l'installation de la grande scène et des gradins, qui peuvent accueillir jusqu'à 2000 personnes, du plus célèbre festival de théâtre au monde.

Mais en cette période de confinement, la nouvelle est tombée, il n'y aura pas d'édition 2020 du festivalFranck Coumtsos qui est chargé de la sécurité du Palais des Papes fait tout de même son inspection.

D'habitude c'est une cour d'honneur pleine de vie... Là, vous voyez il y a de l'écho, on s'entend. C'est un peu particulierFranck Coumtsos Responsable de la sécurité du Palais des Papes

Le Palais des papes accueille près de 700 000 visiteurs par an. Il est placé sous surveillance vidéo mais Franck en fait tout de même l'inspection quotidienne. L'occasion pour lui, même après vingt ans de présence, d'en découvrir des détails, d'en apprécier la richesse et la splendeur sobre.

A quarante mètres de haut, il inspecte le toit chaque jour dans cette ville ventée par le mistral. Il s'agit de s'assurer que des tuiles ne risquent pas de tomber sur des passants et que l'eau ne s'infiltre pas dans la charpente.

Faute de festival, Franck espère aujourd'hui voir revenir le plus vite possible la vie dans ces lieux chargés d'histoire où se sont écrites parmi les plus belles pages de l'histoire du théâtre.

Vous êtes à nouveau en ligne