Assistez en direct à une représentation de "La Femme de ma vie" que Robert Plagnol joue confiné

Robert Plagnol dans \"La Femme de ma vie\" de Andrew Payne.
Robert Plagnol dans "La Femme de ma vie" de Andrew Payne. (© Emmanuel Fradin)

Créée en 2018 à Avignon, "La Femme de ma vie", pièce de Andrew Payne, est jouée en direct chaque jeudi, vendredi et samedi par son interprète Robert Plagnol depuis son domicile, via la plateforme Zoom.

Suite au confinement entraînant la fermeture des théâtres, et à un besoin inaltérable de jouer, le comédien Robert Plagnol - acteur au théâtre, comme au cinéma et à la télévision -  a trouvé une solution pour exercer son art. Il organise chez lui des représentations de la pièce de Andrew Payne, La Femme de ma vie, créée en 2018 au Festival d’Avignon avec le metteur en scène Gilles Bannier, en la jouant en direct sur la plateforme de partage ZOOM. Une expérience qui vaut le détour.

Chaque jeudi, vendredi et samedi, à partir de 18h45, Robert Plagnol donne rendez-vous aux internautes pour assister à une représentation de cette pièce psycho-policière, où un chauffeur de la pègre se lance dans des confidences intimes qui vont révéler ses failles. Pour le rejoindre, rien de plus facile : il suffit de s'inscrire sur la nouvelle plateforme créée par l'acteur directautheatre.com pour assister à une représentation contre 10 euros. Une somme qui rémunère l'auteur, l'interprète et les techniciens oeuvrant à cette performance qui vient de recevoir les éloges du Masque et la plume de France Inter.

Comme au théâtre, Robert Pagnol tient à ce que tout le monde soit à l'heure : donc rendez-vous est fixé à 18h45, et passé 19h00, l'accès est refusé. 

>> Coronavirus : suivez en direct toutes les informations liées à la pandémie de Covid-19

Economie de moyens et efficacité

Si nombre de musiciens, d’humoristes, de chorégraphes et d’acteurs mettent en ligne en direct ou en différé leurs prestations durant ce confinement, Robert Plagnol est sans doute le premier comédien à interpréter depuis chez lui, en direct devant une communauté d’internautes, une pièce entière. Le comédien donne vie à ce monologue d’une heure quinze, malgré la distance entre l’acteur et son auditoire. Car comme le confie Robert Plagnol, "c’est un immense plaisir pour moi de savoir qu’il y a une véritable audience derrière l’écran. Je sais que vous êtes là. J’y retrouve les mêmes sensations d’acteur que sur scène".

La femme de ma vie de Andrew Payne en direct sur Zoom from Robert Plagnol on Vimeo.

Le dispositif conçu par l’acteur, son ingénieur du son Michel Winogradoff et son éclairagiste Laurent Béal, est d’une efficacité confondante au regard de l’économie de moyens. La pièce se déroule une nuit, où un second couteau de la pègre attend le retour de celle qu’il nomme "La femme de ma vie". En l'attendant, il effectue un retour sur lui-même, se livre misanthrope, ambitieux, déçu par son entourage. Après une bavure qui l’a envoyé en prison, il a découvert la culture, la peinture, la littérature, et s'est forgé une personnalité nouvelle. Infatué et arrogant, il se remémore l'expérience traumatique d'un père, puis un beau-père violents. Ce souvenir le guide vers une prise de conscience peut-être rédemptrice.

Inventivité face au confinement

Robert Plagnol transmet la causticité de son personnage, dans un texte écrit par un Andrew Payne inspiré, à la fois psychologue et maître de l’action. L’écriture est quasiment cinématographique et se prêterait à une adaptation pour l’écran. Très britannique dans sa noirceur et son humour décalé, La Femme de ma vie fait réagir le spectateur, par les provocations de son personnage qui bascule de l'égoïsme à l'empathie, jusqu’à le rendre émouvant.

Robert Plagnol et ses collaborateurs font preuve d’une grande inventivité, en adaptant la pièce aux contraintes du confinement. L’acteur parcourt son appartement, du salon à la salle de bain, traverse son couloir, s’assoit, se lève, marche, fait la cuisine, en emportant constamment son mobile ou sa tablette qui le filme. Les éclairages, conçus à distance avec Laurent Béal, s’adaptent à chaque plan ; des dispositifs invisibles installés avec Michel Winogradoff permettent de caler l’appareil pour chaque cadre…

Visuel pour \"La Femme de ma vie\" de Andrew Pyane, interprété par Robert Plagnol, via la plateforme ZOOM, durant le confinement dû au Covid 19 en 2020.
Visuel pour "La Femme de ma vie" de Andrew Pyane, interprété par Robert Plagnol, via la plateforme ZOOM, durant le confinement dû au Covid 19 en 2020. (© Pascal Lacoste)
L’idée de cette adaptation est venue à l’acteur alors qu’il voulait reprendre son texte avec Patrice Kerbrat. Les mesures de confinement tombant brusquement, leur est venue l’idée d’en donner des représentations en direct en concevant une mise en scène adaptée, et totalement innovante. Après des séances dans le cercle des intimes, ils ont décidé de les rendre accessibles à une communauté plus large, via leurs réseaux personnels, puis Instagram. Elles ne cessent de s’élargir depuis, allant jusqu’à 100 personnes rassemblées pour une représentation, et plus si vous les rejoignez...

Vous êtes à nouveau en ligne