"Le Presbytère", le ballet de Maurice Béjart ressuscité

FRANCE 3

Huit ans après la disparition de Maurice Béjart, sa compagnie de Lausanne revient avec l'une de ses dernières créations, "Le Presbytère", sur une musique de Queen et de Mozart.

La compagnie Béjart s'empare de Queen. Il était une fois un hommage, d'abord au chanteur du groupe Freddie Mercury, mort du sida, mais aussi à tous les autres artistes fauchés par le même fléau. De cette triste hécatombe, Maurice Béjart a fait un ballet sur la vie, la mort, l'amour. C'était il y a longtemps, mais la danse est un éternel recommencement.

"La chorégraphie, c'est la même. Mais ce sont les interprètes et la manière dont on leur transmet, et la manière dont ils le digèrent, c'est ça qui change", explique au micro de France 3 Gil Roman, directeur artistique du Béjart Ballet Lausanne.

"On s'amuse"

Il n'y a pas moins de 22 nationalités dans cet incroyable corps de ballet, capables de danser sur du rock comme sur du classique, une vraie performance. "Lorsqu'on change d'un style à l'autre, on s'amuse", assure notamment le soliste Oscar Chacon.

Depuis sa création, la représenation "Le Presbytère" a été donné plus de 350 fois dans le monde entier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne