"Tout va bien !", l'antidote d'Anne Roumanoff contre la morosité ambiante

Anne Roumanoff actuellement en tournée avec \"Tout va bien ! \", son dernier spectacle 
Anne Roumanoff actuellement en tournée avec "Tout va bien ! ", son dernier spectacle  (Ingrid Mareski)

Anne Roumanoff poursuit sa tournée en France avec son nouveau spectacle "Tout va bien". A Lyon, l'humoriste a fait salle comble devant un public conquis. Nous y étions. 

Anne Roumanoff a présenté au public lyonnais son dernier spectacle "Tout va bien !" à "La Bourse du Travail". Un show mordant sur l'actualité politique, les nouvelles technologies ou encore les sites de rencontres.   

Une nouvelle Anne Roumanoff

Anne Roumanoff qui ne porte plus de vêtements rouges, c'est un peu comme Popeye sans sa pipe ou encore Mireille Mathieu sans sa coupe de cheveux au bol. Mais que s'est il donc passé ? Dès son entrée sur scène, l'humoriste s'en amuse. "Eh bien, elle est plus en rouge. Mais Anne qu'est-ce qu'il t'arrive ?". L'artiste nous révèle qu'elle a tout bonnement eu des changements dans sa vie personnelle. "J'ai trouvé une méthode très naturelle pour rajeunir, j'ai divorcé". L'après divorce, un sujet sur lequel  l'humoriste se délecte dans son nouveau show. "Il y a les bonnes copines qui veulent vous refourguer les invendus". Les sites de rencontres en prennent également pour leur grade. "Il suffit d'un clic et tu niques" chante-elle sur un air de Carmen.  

Un regard ironique sur notre époque 

Si Anne Roumanoff a changé de vie, elle n'a cependant pas tout révolutionné sur scène. L'humoriste reprend a son compte ses fameux personnages du quotidien pour passer au vitriol quelques sujets de société. il y a par exemple la bouchère, Liliane, et son mari, Jean-Claude, qui galère avec internet, les ordinateurs et la téléphonie mobile. "En 2019, c'est plus simple de quitter son homme qu'un opérateur" se plaint la femme du boucher. Parmi ces personnages, il y a aussi la voisine d'un arrondissement chic parisien qui prend la défense des gilets jaunes. "En soutien, on a mis un gilet jaune sur le tableau de bord de la Bentley. Ils nous l'ont brûlée quand même !"    

France 2 / Youtube

L'actualité politique passée au crible

Emmanuel Macron, déjà largement épinglé dans le précédent spectacle, n'échappe pas aux sarcasmes de l'artiste. "Il devait mettre la France en marche, elle est en panne" s'amuse l'humoriste. A la fin de son show, Anne Roumanoff endosse exceptionnellement sa veste rouge pour son fameux Radio bistrot, sketches où elle tire à boulets rouges sur la vie politique : l'affaire Benalla, le mouvement des gilets jaunes, le grand débat national..."Emmanuel Macron a fait des débats de 6h30 avec des maires ruraux qui n'en pouvaient plus et qui se demandaient si Robocop n'allait jamais pisser !" Autre personnalité politique évoquée, Christophe Castaner filmé en mars dernier en train d'embrasser une inconnue. "Un ministre de l'intérieur a le droit d'aller en boîte de nuit" s'insurge l'humoriste. "C'est certain, ça ne serait pas arrivé au précédent" ajoute-elle. Un petit clin d'oeil à Gérard Collomb qui a bien sûr fait rire le public lyonnais.

Anne Roumanoff a accordé une interview à la rédaction de Franceinfo Culture à l'issue du spectacle. Interview que vous pouvez lire ici

"Tout va bien !" est actuellement en tournée partout en France.  

  

Vous êtes à nouveau en ligne