Hop!éra, le spectacle de l’été qui désacralise l’opéra

L\'opéra revu et corrigé au Théâtre Edouard VII avec Hop!éra
L'opéra revu et corrigé au Théâtre Edouard VII avec Hop!éra (Capture d'image France 3/Culturebox)

Vingt ans après sa création en Espagne, Hop!éra est à Paris sur la scène du Théâtre Edouard VII. Ce show reprend avec humour les airs d’opéra les plus célèbres. Une vision burlesque du répertoire lyrique à découvrir jusqu’au 11 août 2018.

Plus d’un million de spectateurs à travers le monde ont applaudi Hop!éra. Ce spectacle lyrico-humoristique déjanté revient en France à Paris au Théâtre Edouard VII. Il revisite les plus grands standards de l’opéra avec une succession de sketchs complètement loufoques.

Reportage : J. Serra / G. Bezou / O. Badin / N. Metauer / S. Fouquet / D. Cohen  / W. Sabas
Carmen, le Barbier de Séville… aucun classique de l’opéra n’échappe à l’humour burlesque de Hop!éra. Sur scène, les cinq comédiens se mettent dans la peau d’une centaine de personnages. Les divas, comme La Callas, ne sont pas non plus épargnées. Le spectacle enchaîne les gags pendant près d’une heure vingt. Un show qui s’adresse aussi bien au mélomane qu’au néophyte. 

Il ne faut pas forcément connaître les opéras pour voir le spectacle. L’humour est international.

Laura Pau, comédienne  
 

L’idée est de désacraliser l’opéra.
 

Jordi Purti, metteur en scène
(Capture d'image France 3/Culturebox)
Créé il y a près de 20 ans par deux Catalans Jordi Purti et Toni Albà, Hop!éra a connu à l’époque un vif succès au Festival d’Avignon. Mais ne vous attendez pas un spectacle de la qualité d’un opéra. Ce show n’a sur scène ni chanteur, ni musicien. Les comédiens jouent sur une bande-son. Tout est basé sur l’humour visuel. A voir comme un diverstissement.  
Vous êtes à nouveau en ligne