"Envoyé spécial" : Élie Semoun aborde le thème du plagiat chez les humoristes

France 2

Le numéro d'Envoyé Spécial de ce jeudi 22 mars revient sur le plagiat chez les comiques. On y découvre comment Élie Semoun écrit ses sketches et ce qu'il pense de ses confrères qui s'inspirent, voire reprennent mot pour mot des textes écrits par des comiques étrangers.

Un dimanche matin dans la cuisine d'Élie Semoun, avec son coauteur, Nans Delgado. Pour le prochain spectacle, les deux hommes imaginent la relation épistolaire entre un tueur en série et son admiratrice. Des fous rires, de l'imagination, de l'écriture : voilà comment tous les sketches sont supposés naître. 

Un secret de Polichinelle ?

Ce travail d'imagination, des comiques français s'en seraient affranchis. Plutôt que de créer, de grands noms du rire auraient préféré voler des pans entiers de spectacles à des humoristes anglo-saxons. Une affaire de plagiat révélée par un internaute anonyme, qui se fait appeler CopyComic. Depuis trois mois, il fait trembler le milieu de l'humour avec ses vidéos. Déjà une douzaine de publiées, toutes édifiantes. Un grand déballage embarrassant pour des comiques français pris la main dans le sac, comme ici, Michel Leeb se servant dans le répertoire de Jerry Lewis. Visés par CopyComic, Gad Elmaleh, Jamel Debbouze, Roland Magdane, Arthur, et d'autres. La liste est longue. Aller puiser l'inspiration ailleurs serait devenu banal. Élie Semoun, lui, parle d'un "secret de Polichinelle"

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne