Malgré le Covid, le Centre Pompidou accueille en résidence une troupe de danse du Nigeria

The QDance Company répète son prochain spectacle à Beaubourg. "Re : incarnation" sera visible sur le site du centre culturel parisien fin janvier.

La crise sanitaire n’a pas empêché les danseurs de QDance Company de venir se produire, comme prévu, au Centre Pompidou. La compagnie de danse nigériane répète sa dernière création, Re : incarnation. Elle sera diffusée en streaming sur le site internet de Beaubourg le 27 janvier prochain. Le spectacle aurait dû se jouer devant un public le 14 janvier dernier, mais la direction du Centre Pompidou s’est mobilisé pour ne pas tout annuler. "Quand on a vraiment de la volonté, on peut tout faire. Au centre, on a envie d’accompagner les artistes jusqu’au bout", explique Chloé Siganos, directrice des spectacles vivants.

Sur scène, dix danseurs et un musicien transportent le public au cœur de l’Afrique, de ses croyances à ses danses. Le spectacle rend hommage au foisonnement culturel et musical nigérian, dont les racines afrobeat sont aujourd’hui revisitées par le dance-hall, le hip-hop ou l’électro. La troupe se réapproprie cette énergie des années 60-70 pour la réactiver, la faire renaître et la réincarner au présent. QDance Company sera en tournée en France à partir du mois de mai, si les salles de spectacle peuvent à nouveau accueillir du public. 

Vous êtes à nouveau en ligne