Le destin d'un jeune danseur d'un quartier populaire de Lagos bascule grâce à une vidéo postée sur les réseaux sociaux

franceinfo

La vidéo d'un jeune danseur nigérian, postée sur les réseaux sociaux, a fait le tour du monde jusqu'à intéresser une des plus prestigieuses écoles de ballet au monde.

Anthony Madu a 11 ans, mais son destin est déjà tout tracé. En s’offrant un ticket pour s’entraîner au sein de l’une des plus prestigieuses écoles de danse du monde, à New York (États-Unis), il s’assure un avenir doré. Pourtant, quelques mois plus tôt, c’est encore sans musique qu’il répète dans la salle de danse de sa ville de Lagos au Nigéria. C’est le seul garçon du cours, dans un quartier où la danse classique n’est pas franchement populaire. "Le ballet est associé aux classes privilégiées parce que ça coûte cher, je veux montrer à ses enfants qu’ils sont capables de faire comme dans les autres pays", commente son professeur.

20 millions de vues

Le destin d’Anthony Madu bascule suite à une vidéo qu’il poste sur les réseaux sociaux. On le voit danser pieds nus sous la pluie. La vidéo attendrit les internautes et devient virale : 20 millions de vues. Sa popularité attire ensuite le regard des professionnels. "Le ballet c’est ma vie, je danse partout. Quand je danse j’ai l’impression d’être sur le toit du monde", dit-il au sujet de sa passion.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne