"La Fille mal gardée" : un ballet de 1789 revient à Bordeaux pour les fêtes

\"La fille mal gardée\", Vanessa Feuillatte et Oleg Rogachev 
"La fille mal gardée", Vanessa Feuillatte et Oleg Rogachev  (Julien Benhamou)

Le Grand Théâtre de Bordeaux a choisi de présenter, pour son ballet de fin d'année, "La Fille mal gardée". Une programmation à la saveur particulière puisque c'est ici même que ce ballet a été créé en 1789. Chorégraphié et mis en scène par Frederick Ashton, il conte les amours de simples paysans sur un rythme endiablé. A voir jusqu'à fin décembre.

Juillet 1789. Dans quelques jours la Bastille sera prise d'assaut mais avant ce tournant de l'histoire, Jean Dauberval présente à Bordeaux la première version de "La Fille mal gardée" dont le sujet porte, et c'est une première, sur les amours de simples paysans.

Le ballet a traversé les siècles. Marius Petipa s'en est emparé en 1885. Moins d'un siècle plus tard, c'est Frederick Ashton qui va en proposer une version qui fera date. C'est celle-ci qui est donnée au Grand Théâtre de Bordeaux en cette fin d'année.
(Julien Benhamou)

"A la Révolution, Dauberval et sa femme se sont enfuis jusqu'à Londres où ils ont dansé. En 1961 Frederick Ashton a rouvert le livret et a eu l'idée d'en faire sa propre version.

Eric Quilleré
Directeur de l'Opéra de Bordeaux

Directeur du Ballet


Reportage France 3 Aquitaine : C. Bouvet / C. Brousseau / D. Laurent

Le ballet met en scène Lise et Colas, deux amoureux qui essaient d'éviter le mariage arrangé promis à la jeune fille. Ils doivent, en outre, éviter le courroux de la mère Simone.

(Julien Benhamou)

A l'origine, "La Fille mal gardée" était dansé sur un pot-pourri d'airs populaires. Ferdinand Herold lui a écrit une parttion pour sa reprise à Paris en 1828. C'est cette version musicale qui est donnée à Bordeaux.


Farandoles, jeux de rubans entremêlés, cette pastorale, fruit d'une coproduction avec l'Opéra de Paris, reste dans un registre classique très festif et joyeux, et  s'adresse à tous les publics.
Vous êtes à nouveau en ligne