Anachronos : un mélange de danse contemporaine et musique médiévale par les chorégraphes Brumachon et Lamarche

\"Anachronos\", chorégraphie de Claude Brumachon et Benjamin Lamarche
"Anachronos", chorégraphie de Claude Brumachon et Benjamin Lamarche (Laurent Philippe)

La nouvelle création du duo de Limoges est une ode à la féminité. Une pièce chorégraphique pour quatre danseuses et quatre chanteurs à capella. 

Anachronos, la dernière création des chorégraphes Claude Brumachon et Benjamin Lamarche est, comme son nom l'indique, un mélange anachronique entre le médiéval et le contemporain autour d'un thème résolument moderne, la lutte des femmes pour leurs libertés.

Cette pièce chorégraphique et musicale est présentée le mardi 5 novembre 2019 au Centre Culturel Jean Moulin à Limoges.  

Ode à la femme 

Anachronos, c'est une plongée dans l'histoire de la représentation du féminin. Un féminin qui puise dans l’iconographie de l’an mil. "C'est à ce moment-là, que la prise de pouvoir du religieux a annihilé le féminité", souligne Claude Brumachon.Tour à tour sorcières, mères, chasseresses, princesses ou guerrières, l'énergie s'empare du corps des femmes et leur donne la force de revendiquer leur liberté.

\"Anachronos\", chorégraphie de Claude Brumachon et Benjamin Lamarche
"Anachronos", chorégraphie de Claude Brumachon et Benjamin Lamarche (Laurent Philippe)

Subtil mélange de danse contemporain et de musique médiévale

Sur le plateau d'Anachronos, quatre danseuses de la compagnie Sous la peau et quatre chanteurs à capella de l’ensemble Beatus. Un métissage inédit pour le duo de chorégraphes. Les interprètes dansent sur une partition de l'Ecole de Notre-Dame. Un courant musical qui a marqué, au XIIe siècle, les débuts de la polyphonie et la naissance du rythme. "A partir de cette structure relativement simple, c'est l'histoire de toute la musique occidentale qui s'est mise en place", explique Jean-Paul Rigaud Directeur artistique de l'Ensemble Beatus. 

Vous êtes à nouveau en ligne