Repérées sur Internet, deux jeunes chanteuses savoyardes dans les premiers rôles de l'opéra-rock Siddharta

Eline Dupraz et Océane Berland, costumée pour \"Siddharta\"
Eline Dupraz et Océane Berland, costumée pour "Siddharta" (France 3 Alpes / Y. Glo)

Les chanteuses savoyardes Eline Dupraz et Océane Berland, amies depuis l'adolescence, font partie de la distribution parisienne de l'opéra-rock Siddharta. Elles ont été repérées sur Internet pour la qualité et la complémentarité de leurs voix.

Au départ, il y a deux copines, Eline Dupraz et Océane Berland. Lycéennes à Chambéry, leur amitié se noue autour de la chanson. Chacune d'elles possède une voix hors du commun qui complète celle de l'autre. Elles composent ensemble des chansons qu'elles mettent en ligne, comme beaucoup, sur Internet. Leur carrière démarre gentiment, par des concerts dans des bars. Jusqu'à ce jour de 2016 où David Clément-Bayard tombe sur un de leurs clips. Il est à la recherche d'interprètes pour Siddharta, l'opéra-rock qu'il prépare autour de la vie de Bouddha.  

Je voulais des signatures vocales et je voulais ce fameux supplément d'âme. Je voulais quelque chose qui me touche. Et je suis tombé sur Eline et Océane. J'ai écouté plusieurs fois, j'ai écouté de nouvelles vidéos... Plus ça allait et plus j'ai aimé ce qu'elles faisaient, et surtout l'alchimie de leurs deux voix qui sont très différentes.David Clément-Bayard Auteur-compositeur de Siddhartha

L'opéra-rock Siddharta raconte l'histoire de Siddharta Gautama, le prince d'un état situé dans l'actuel Népal. Il choisit de mener une vie spirituelle et prend alors le nom de Bouddha ou de Shakiamuni. Il parcourt le nord de l'Inde, dans la région du Gange essentiellement, et enseigne ses principes, et non une religion, à ceux qui veulent bien l'écouter. Il meurt à 80 ans, couché sur le côté droit et un sourire aux lèvres. Ce qui explique pourquoi tant de Bouddhas de pierre sont ainsi représentés dans le monde bouddhiste.

La part belle aux voix

Siddharta est chanté en français. Le spectacle a la vertu d'ouvrir le public à une spiritualité qui souffre souvent d'être méconnue ou réduite à quelques poncifs. Moins dynamique que les oeuvres de Bollywood où l'on danse sans arrêt, Siddharta fait la part belle aux voix et aux textes même si l'on y entend quelques énormités comme celle-ci : "je parle ton langage depuis Mathusalem".

L'histoire de Siddartha a été contée en 1950 par l'écrivain allemand Herman Hesse et reste comme une approche fidèle de la vie du Bouddha. Le chorégraphe Angelin Preljocaj l'a mise en scène à l'Opéra de Paris en 2010 sur une musique de Bruno Mantovani. De nombreux films, notamment indiens évidemment, ont également porté cette histoire à l'écran, cinématographique ou télévisuel.

l\'affiche de Siddharta
l'affiche de Siddharta (DR)

Siddharta
Opéra-rock de David Clément-Bayard
Au palais des Sports de Paris
jusqu'au 5 janvier
et sur CD

Vous êtes à nouveau en ligne