Sony présente sa PlayStation 4, mais ne la montre pas

Andrew House, le directeur général de Sony Computer Entertainment, présente la PlayStation 4 lors d\'une conférence à New York (Etats-Unis) le 20 février 2013.
Andrew House, le directeur général de Sony Computer Entertainment, présente la PlayStation 4 lors d'une conférence à New York (Etats-Unis) le 20 février 2013. (EMMANUEL DUNAND / AFP)

Le groupe japonais a présenté une nouvelle génération de consoles de jeux de salon. Elle sera commercialisée à la fin de l'année.

Enrichie de fonctions "sociales", elle va représenter "une évolution importante". Le groupe japonais Sony a annoncé, mercredi 20 février, le lancement de sa nouvelle génération de consoles de jeux de salon, la PlayStation 4 (PS4). Et il promet une console innovante. Avec elle, "nous repoussons les frontières du jeu", a déclaré Andrew House, le directeur général de Sony Computer Entertainment, lors de la présentation à New York (Etats-Unis). 

Ce sont les seuls éléments que Sony a dévoilés. Aucune image de la PS4 n'a été montrée, et on ne connaît ni son design, ni son prix, comme l'indique 20 Minutes.fr. La PS4 arrivera "pour les fêtes de fin d'année 2013", a quand même précisé Sony. Elle succédera à la PS3, lancée fin 2006 et écoulée depuis à 77 millions d'exemplaires selon des données récentes.

Une console "sociale"

Sur cette nouvelle console, un bouton sur la manette permettra de partager en direct son jeu avec des amis via internet, voire de leur transférer le contrôle s'ils sont en difficulté. "Notre vision est de créer le premier réseau social dédié aux jeux", a souligné David Perry, le directeur général du spécialiste des jeux en ligne Gaikai. Il a aussi évoqué un futur où les utilisateurs pourraient accéder ou jouer à des jeux anciens ou récents via internet en utilisant la PS4, des smartphones, des tablettes ou la console portable PS Vita. La PS4 devrait en outre permettre "d'accéder à une large gamme de divertissements", a-t-il assuré, évoquant notamment la musique et les vidéos.

Avec ces nouvelles fonctions, Sony tente de s'adapter à l'élargissement ces dernières années de l'audience des jeux vidéo à un plus grand public. Les analystes préviennent aussi que pour convaincre d'autres joueurs, plus chevronnés, d'acheter un nouvel appareil, il faut que les jeux eux-mêmes soient à la hauteur. "Le futur de la PlayStation, ce sont des 'super' jeux", a assuré à cet égard Michael Denny, de Sony Worldwide Studios.

Vous êtes à nouveau en ligne