"The Plot Against America", "Stalk", "ZeroZeroZero"... On regarde quoi comme séries en mars ?

L\'affiche de la série \"The Plot Against America\" disponible à partir du 17 mars sur OCS.
L'affiche de la série "The Plot Against America" disponible à partir du 17 mars sur OCS. (HBO)

Chaque mois, franceinfo vous propose une sélection de séries à regarder à la télévision ou sur les plateformes de SVoD.

Cela ne vous a probablement pas échappé. L'arrivée prochaine du printemps est, cette année, marquée par celle d'un nouveau service de SVoD très attendu, Disney+, qui débarque le 24 mars en France. L'occasion de pouvoir voir, enfin, en toute légalité, les épisodes de la série phare de la plateforme, The Mandalorian (au rythme d'un épisode par semaine). Pour ceux que cette perspective n'excite pas plus que cela, rassurez-vous, le mois de mars sera également l'occasion de découvrir de nouvelles séries qui s'annoncent passionnantes. De quoi profiter des derniers frimas en excellente compagnie.

"Amazing Stories" (à partir du 6 mars sur Apple TV+)

Si vous aimiez les Histoires Fantastiques (Amazing Stories en VO) que racontait Steven Spielberg à la télévision américaine dans les années 1980, jetez un œil à sa version revival, coproduite par le réalisateur de Rencontres du troisième type et de Ready Player One. La nouvelle version de cette série d'anthologie comprendra uniquement cinq épisodes, dans lesquels on retrouvera Victoria Pedretti (You), Dylan O'Brien (Teen Wolf), Josh Holloway (Lost) ou encore Robert Forster (Twin Peaks), dont ce sera la dernière apparition, puisque l'acteur nous a quittés le 11 octobre dernier.

"Unorthodox" (le 6 mars sur Netflix)

L\'actrice israélienne Shira Haas interprète Esther Shapira dans la série \"Unorthodox\".
L'actrice israélienne Shira Haas interprète Esther Shapira dans la série "Unorthodox". (ANIKA MOLNAR / NETFLIX)

Elevée dans une communauté de juifs ultra-orthodoxes à Brooklyn (Etats-Unis), Esther Shapiro (Shira Haas) décide de tout quitter pour fuir un mariage arrangé, comme c'est la tradition. Elle se réfugie à Berlin (Allemagne) et décide d'entamer une nouvelle vie.

Créé par Anna Winger (Deutschland 83), Unorthodox est tirée des mémoires de l'écrivaine américano-allemande, Deborah Feldman, publiées en 2012,  dans lesquelles elle raconte sa rupture avec le judaïsme hassidique quelques années plus tôt. Un récit d'émancipation féminine, tourné en hébreu, en allemand et en anglais.

"Culottées" (à partir du 9 mars sur France 5)

   
    (PENELOPE BAGIEU)

Les "Culottées", ce sont d'abord trente femmes "qui ne font que ce qu'elles veulent", dont la scénariste et dessinatrice Pénélope Bagieu a choisi de nous dresser le portrait à travers deux albums publiées au éditions Gallimard depuis 2016, et devenus depuis de véritables phénomènes en librairie. A partir du 8 mars, ces Culottées s'animent en 2D. Le résultat, ce sont trente films d'animation d'environ trois minutes qui mettent en scène toutes ces femmes au destin extraordinaire, tantôt guerrière apache, tantôt militante libérienne devenue prix Nobel de la paix. Réalisés par Mai Nguyen et Charlotte Cambon et portés par la voix off de Cécile de France, ces Culottées, plus vivantes que jamais, sont une vraie réussite. 

Ne manquez pas leur diffusion quotidienne sur France 5 tous les jours à partir du 9 mars, soit juste avant "La Quotidienne" (11h40), soit avant la reprise de "C dans l'air" en deuxième partie de soirée (22h25). L'intégralité des épisodes est également disponible sur france.tv à partir du 7 mars.

"ZeroZeroZero" (à partir du 9 mars sur Canal+)

Des distributeurs italiens en Calabre aux narcotrafiquants mexicains à Monterrey, en passant par une famille de riches courtiers américains chargée de son acheminement, ZeroZeroZero nous entraîne dans les rouages du trafic de cocaïne. Après le succès de Gomorra, Stefano Sollima adapte un autre roman de l'Italien Roberto Saviano, Extra pure : Voyage dans l'économie de la cocaïne (éd. Gallimard).

Une plongée fascinante dans l'univers du crime organisé à l'échelle mondiale. D'autant qu'en plus de ce duo confirmé, on se réjouit de retrouver au casting le grand Gabriel Byrne (In Treatment), Dane DeHaan (également dans In Treatment, mais plus connu pour avoir incarné Valérian dans le film éponyme de Luc Besson) et Andrea Riseborough (Bloodline). Les huit épisodes de 52 minutes seront diffusés à partir du 9 mars sur Canal+

"Stalk" (le 13 mars sur francetv slash)

"On est tous des stalkers, et la seule chose qui compte, c'est de ne pas se faire cramer." Lucas, alias Lux (Théo Fernandez, vu récemment dans Irresponsable), est un petit génie de l'informatique. Il vient d'ailleurs d'intégrer l'ENSI, la plus prestigieuse des écoles d'ingénieurs. Mais lors du week-end d'intégration, il se fait humilier et décide de se venger. Pour trouver le meilleur moyen de parvenir à ses fins, il va "stalker" (espionner) tous les étudiants en piratant leurs téléphones. Son objectif : connaître tous leurs petits secrets afin de les manipuler.

Récompensé par le prix de la meilleure réalisation lors du dernier festival de la fiction TV à La Rochelle, Stalk met le doigt avec humour et justesse sur les dangers que représentent nos appareils connectés pour notre vie privée. Ecrits par Jean-Charles Paugam et Simon Bouisson (République), les dix épisodes de 23 minutes seront disponibles sur francetv slash dès le 13 mars.

"Beastars" (le 13 mars sur Netflix)

A l'institut Cherryton, herbivores et carnivores cohabitent sans animosité apparente depuis que le régime végétarien a été imposé. Mais, dans les faits, les choses sont un peu plus compliquées. Et il suffit que l'on découvre la dépouille déchiquetée de l'alpaga Lem pour que les tensions renaissent entre les deux communautés. Legoshi, un loup gris que tout accable (et en premier lieu son espèce), devient alors le centre des attentions. Surtout que ses instincts sont très perturbés depuis sa rencontre avec Haru, une jolie lapine.

Le manga événement de l'an passé est sans surprise devenu une série d'animation réalisée par les studios Toho (My Hero Academia, Orange, Haikyuu!!, etc.). Cette fable moderne qui traite des pulsions dans l'ère post #metoo est une porte d'entrée idéale pour se lancer dans cette tranche de l'animation japonaise qui se penche sur une problématique d'adultes.

"The Plot Against America" (à partir du 17 mars sur OCS)

Le quotidien et les tensions qui animent une famille juive du New Jersey en 1941, alors que le tournant que prend la guerre en Europe inquiète leur communauté. D'autant que la réélection du président des Etats-Unis, Franklin Delano Roosevelt, est menacée par la popularité grandissante d'un autre candidat, le séduisant aviateur Charles Lindbergh, dont le discours populiste séduit de plus en plus d'Américains.

Adaptée d'un roman de Philip Roth, cette série dystopique est l'occasion de retrouver aux manettes David Simon et Ed Burns, le célèbre duo de showrunners derrière The Wire, The Corner et Generation Kill. Devant la caméra, on retrouve avec plaisir Winona Ryder, Zoe Kazan (aperçue dans The Deuce, Olive Kitteridge et Bored to Death), mais aussi John Turturro (The Night Of). Sans conteste l'une des séries les plus attendues de l'année.

"Feel Good" (le 19 mars sur Netflix)

Mae Martin a deux problèmes. Une addiction sévère à la cocaïne, qu'elle essaye de combattre, et un nouveau crush pour George (incarnée par Charlotte Ritchie, vue dans la comédie britannique Fresh Meat), une jeune femme… hétérosexuelle.

Inspirée de la propre vie de la jeune humoriste canadienne, Feel Good s'annonce comme une comédie dramatique prometteuse. La série, qui vient enrichir l'offre de programmes LGBTQ+ de Netflix, est composée de six épisodes de 30 minutes. Elle offre, en outre, un nouveau rôle à Lisa Kudrow (Phoebe dans Friends) qui interprètera la mère de Mae.

"Dos au mur" (à partir du 19 mars sur Arte)

   
    (DR)

A Copenhague, le destin croisé d'un flic dépressif, d'un trafiquant de drogue aux dents longues et d'une banquière, sert de fil rouge pour nous expliquer les différentes étapes du blanchiment d'argent.

Avec Dos au mur, la chaîne franco-allemande continue de proposer à ses téléspectateurs le meilleur de la fiction scandinave. Créée par Jeppe Gjervig Gram, coscénariste de Borgen, la série, qui s'inspire du scandale de la banque HSBC révélé en 2015, a été plusieurs fois récompensée aux derniers Robert Awards, les César danois. Les dix épisodes d'une heure seront diffusés sur Arte chaque jeudi à partir du 19 mars. Ils seront également tous disponibles sur arte.tv dès le 12 mars.

"Vampires" (le 20 mars sur Netflix)

Doïna (Oulaya Amamra, récompensée par un César du meilleur espoir féminin pour son rôle dans Divines) n'est pas juste une vampire. A 16 ans, la jeune fille se révèle être également à moitié humaine, contrairement au reste de sa famille. Et ce n'est pas évident de mener sa vie d'adolescente lorsque l'on est ainsi tiraillée entre deux espèces. Surtout quand l'une traque l'autre pour se nourrir.

Adaptée d'un roman inachevé de Thierry Jonquet, Vampires est une création de Benjamin Dupas, connu pour son récent travail sur Dix pour Cent et Vernon Subutex. La série nous promet de revisiter le mythe du vampire, dans un Paris contemporain. Les premières photos dévoilées révèlent une esthétique plus proche d'un film de Nicolas Winding Refn (The Neon Demon, Too Old to Die Young) que de True Blood. Les six épisodes de cette première saison seront disponibles sur Netflix dès le 20 mars.

"Les Misérables" (le 26 mars sur Starzplay)

Si la lecture du chef d'œuvre de Victor Hugo vous paraît lointaine, n'hésitez pas à vous rafraîchir la mémoire avec cette adaptation des Misérables réalisée par la BBC (et donc dans la langue de Shakespeare). Son gros point fort ? Un casting aux petits oignons avec, entre autres, Dominic West (The Wire, The Affair) qui interprète Jean Valjean, Olivia Colman en madame Thénardier ou Derek Jacobi en monseigneur Myriel. On apprécie également ce format court (seulement six épisodes d'une heure), qui retranscrit fidèlement le roman.

Du côté des reprises...

Ne ratez pas, le 13 mars sur Netflix, la deuxième saison des zombies coréens de Kingdom, ainsi que la saison 3 du thriller ado espagnol Elite. Et le 27 mars, c'est la saison 2 d'Ozark qui débarque sur la plateforme américaine. Notez également le retour de Westworld pour une troisième saison dont on espère beaucoup, à partir du 16 mars sur OCS. Et enfin, vous pourrez retrouver la troisième saison de la série d'espionnage israélienne, Fauda, sur Paris Première et 6Play (les deux premières sont disponibles sur Netflix) à partir du 7 mars. 

via GIPHY

Vous êtes à nouveau en ligne