VRAI OU FAKE Netflix : la rumeur sur la suppression du partage de compte fait son grand retour

Des écrans de télévision affichent le logo de Netflix. 
Des écrans de télévision affichent le logo de Netflix.  (EMMANUELE CONTINI / NURPHOTO)

C'est la deuxième fois en quelques mois que plusieurs médias français s'emballent sur ce sujet.

L'annonce avait de quoi gâcher la soirée de millions de fans de séries. Durant le week-end du 19 et 20 octobre, plusieurs médias français (par exemple ici ou encore là) ont écrit que Netflix déclarait mettre fin au partage de mots de passe. Exit donc les comptes partagés à tire-larigot entre amis. Sauf qu'à ce stade il n'en est rien. franceinfo vous explique pourquoi.

Un premier article très vague

Il faut remonter à un article publié le 17 octobre par le site américain The Daily Dot, selon qui "Netflix va enfin sévir contre le partage de mots de passe". Pour affirmer ce qu'il présente comme une information, le site s'appuie sur une vidéo officielle de Netflix : une session de questions-réponses entre un analyste financier et plusieurs dirigeants de l'entreprise diffusée la veille sur YouTube, à l'occasion de l'annonce des derniers résultats trimestriels de la plateforme. 

Or The Daily Dot ne mentionne aucun propos précis dans son article. Il évoque simplement la vague possibilité de "limiter le nombre total d'appareils pouvant être liés à un même compte", rappelant que la seule limite actuelle porte sur le nombre d'appareils connectés à un même compte au même moment.

Aucune déclaration explicite de la part de Netflix

La vidéo à laquelle renvoie The Daily Dot est plus parlante. A la trentième minute de l'entretien (en anglais), l'analyste financier demande à Greg Peters, le directeur des produits de Netflix, quel regard il porte sur le sujet "du partage, du vol – peu importe la façon dont vous l’appelez – des mots de passe". Et il lui pose la question : "Est-ce que cela redevient un problème qu’il est important de résoudre ? Et comment y remédier sans vous mettre à dos une partie de vos abonnés ? Comment pouvez-vous trouver un équilibre sur ce sujet ?"

A ces interrogations, Greg Peters répond : "Nous continuons à surveiller la situation, nous regardons ce qu'il se passe. Encore une fois, nous verrons quels sont les moyens les plus respectueux des consommateurs pour régler cette question. Mais nous n’avons pas de grands projets à annoncer à ce stade pour procéder différemment".

Le directeur des produits rappelle seulement que le partage de compte est bien scruté par Netflix, mais il ne fait donc aucune grande annonce à ce sujet, comme l'a vite repéré une journaliste de Numerama sur Twitter. En janvier dernier déjà, une rumeur similaire avait circulé en ligne, y compris en France. Elle était partie du magazine américain The Verge, pourtant en pointe sur l'actualité du numérique.

Vous êtes à nouveau en ligne