Festival de Cannes : pourquoi Netflix est-il le grand absent sur la Croisette ?

Aucune production de Netflix n\'a été sélectionnée au festival de Cannes en 2018 et en 2019. (photo d\'illsutration) 
Aucune production de Netflix n'a été sélectionnée au festival de Cannes en 2018 et en 2019. (photo d'illsutration)  (JOAN CROS / NURPHOTO / AFP)

Pour la deuxième année consécutive, aucun long-métrage produit par la plateforme américaine ne fait partie de la Sélection officielle.

"Le cinéma, c'est la salle de cinéma, c'est le collectif, la chaleur humaine. (...) C'est sortir de chez soi, ce miracle-là, plutôt que de rester là à manger des pizzas en regardant Netflix !" Edouard Baer, maître de la cérémonie d'ouverture de la 72e édition du Festival de Cannes, n'a pas hésité, mardi 14 mai, à tacler la plateforme américaine de streaming.


Cette pique n'est pas anodine. Comme l'année précédente, aucun film de Netflix n'a été sélectionné en compétition (ou hors compétition) pour l'édition 2019 du festival de cinéma. Franceinfo vous explique cette absence. 

Parce que le Festival veut que Netflix sorte ses films au cinéma

En 2017, Netflix avait bien fait une entrée remarquée sur le tapis rouge de la Croisette, avec les films Okja, de Bong Joon-ho, et The Meyerowitz Stories, de Noah Baumbach, présentés en Sélection officielle. Face à "l'inquiétude suscitée par l'absence de sortie en France de ces films en salles", la direction du festival avait demandé à Netflix "d'accepter que ces deux films puissent rencontrer les spectateurs des salles françaises et pas uniquement ses seuls abonnés".

En vain – selon la chronologie des médias française en vigueur à l'époque, Netflix aurait alors été obligé d'attendre ensuite trois ans pour proposer Okja et The Meyerowitz Stories à ses abonnés. Faute d'accord, le Festival avait donc décidé de modifier son règlement, comme il l'expliquait dans un communiqué : "Dorénavant, tout film qui souhaitera concourir en compétition à Cannes devra préalablement s'engager à être distribué dans les salles françaises."

Parce que Netflix refuse que ses films soient diffusés hors compétition

Pour autant, les négociations entre le géant américain et le Festival de Cannes n'ont pas été rompues. Pour l'édition 2018, la direction avait proposé à Netflix de présenter ses films hors compétition, mais le service de VOD avait refusé. "Nous voulons que nos films soient traités comme ceux de n'importe quel autre cinéaste", avait expliqué Ted Sarandos, en charge des contenus Netflix, dans un entretien à Variety (en anglais).

"Le dialogue continue. Et il va même reprendre ces prochaines semaines", avait assuré Thierry Frémaux, délégué général du Festival de Cannes, en février 2019, au micro de franceinfoMais malgré le rapprochement et des rencontres avec les dirigeants de l'entreprise californienne, aucun accord n'a été trouvé pour présenter des films produits par Netflix lors de cette édition 2019.

Parce que les films Netflix n'étaient pas prêts

Comme le rapporte le magazine Variety (en anglais), Netflix est aussi absent de l'édition 2019 du Festival de Cannes parce qu'aucun de ses films qui auraient pu être sélectionnés – The Laundromat de Steven Soderbergh avec Meryl Streep, The King de David Michôd avec Thimothée Chalamet et surtout The Irishman de Martin Scorcese – n'auraient été prêts à temps. Annoncé pour cet automne, The Irishman attirait particulièrement les convoitises de Thierry Frémaux, selon les informations de l'hebdomadaire américain, mais a pris du retard en raison de la réalisation des effets spéciaux, qui consistent à rajeunir Robert De Niro et Al Pacino.

Vous êtes à nouveau en ligne