Pierre Bouteiller, grande voix de la radio, est décédé à l'âge de 82 ans

 Pierre Bouteiller, le 17  décembre 2013.
Pierre Bouteiller, le 17  décembre 2013. (PATRICK KOVARIK / AFP)

Pierre Bouteiller, grande voix de la radio et passionné de jazz, ancien directeur de France Inter et de France Musique, vient de disparaître à l'âge de 82 ans. 

Le journaliste Pierre Bouteiller, ancien directeur de France Inter et de France Musique, est mort dans la nuit de jeudi 9 mars a annoncé son épouse à franceinfo. Il avait 82 ans. Le président de Radio France, Mathieu Gallet, rend hommage à l'homme "épicurien et ouvert, c’est une grande voix de Radio France qui s’éteint. Son esprit et sa générosité ont fortement contribué à façonner pendant plusieurs décennies l’identité de France Inter et de France Musique".

Il débute très tôt une relation particulière à la radio. Alors étudiant, il écoute avec un petit groupe d'amis, assidûment l'émission d'Europe 1 Pour ceux qui aiment le jazz, lui qui n'a pas forcément les moyens d'acheter des disques. Il débute sa carrière dans les années 1960, grâce à une petite annonce. Il présente sa candidature pour un concours de reporters : il est nommé vainqueur ex æquo avec Philippe Labro en 1958.

De journaliste à saltimbanque 

Dix ans plus tard, il passe du statut de journaliste à celui de "saltimbanque" en animant une émission culturelle quotidienne Je sors pour vous. Mais il est renvoyé après une blague sur le général de Gaulle. Dans la foulée, il est embauché à France Inter, en octobre 1969. Il y présente plusieurs émissions quotidiennes : Embouteillage, Le magazine de Pierre Bouteiller, Au bénéfice du doute et Comme de bien entendu.

Son équipe de chroniqueurs repère les nouveaux talents de la scène artistique des années 1970. Il fait un bref passage à la télévision, en tant que directeur des variétés de TF1. Mais il revient vite vers ses premières amours, la radio, France Inter, il y présente la célèbre émission Le Masque et la Plume.

Pierre Bouteiller marque les auditeurs par sa voix séduisante, légèrement désinvolte, son humour, sa liberté de ton et surtout sa grande culture musicale. 

Il devient ensuite successivement directeur des programmes de France Inter, directeur de France Musique. En fin de carrière, il se consacre à sa passion qui est le jazz. Sur l'antenne de TSF Jazz, il y présente l'émission : Si bémol et fadaises.

Portrait de Pierre Bouteiller par Ilana Moryoussef
--'--
--'--