VIDEO. "13h15". Charlie Chaplin : "Plus qu'un clown, il est un humaniste, un pacifiste"

Avec le personnage du vagabond Charlot et des films comme "L'Emigrant", "Le Kid", "Les Temps modernes", "Le Dictateur"… Charlie Chaplin a choisi son camp, car "il avait une considération profonde pour les injustices de ce monde", selon le concepteur du musée Chaplin's World. Extrait de "13h15 le samedi".

Charles Spencer Chaplin, dit Charlie Chaplin, est né à Londres en 1889. Après la mort de son père et l'internement de sa mère, il se retrouve livré à lui-même à 16 ans. "Il a connu très tôt la misère et l'humiliation que cela représente. A cette époque, il a faim et vit littéralement avec les clochards", rappelle son petit-fils Charly.

Fidèle à ses origines, il crée en 1914 un personnage de vagabond, Charlot, qu'il plonge dans la rue de son enfance londonienne. Ce décor, comme beaucoup d'autres, est reconstitué dans le musée Chaplin's World, qui a ouvert en 2016 en Suisse, dans le manoir de Ban où il a vécu les vingt-cinq dernières années de sa vie avec ses huit derniers enfants et sa femme Oona.

"Contre l'extrême droite américaine"

En dix ans, Charlie Chaplin tourne soixante-dix films. Il est connu dans le monde entier, devenant une star à Hollywood. Dans les années trente, il enchaîne les succès avec notamment Le Dictateur, Les Temps modernes… C'est cette dimension sociale et politique que le musée veut faire découvrir au public.

"Plus qu'un clown, il est un humaniste, un pacifiste et un homme qui avait une considération profonde pour les injustices de ce monde, explique Yves Durand, le concepteur de Chaplin's World. Avec L'Emigrant, Le Kid, Le Dictateur…, il est allé à l'encontre de toute la pensée politique et idéologique de l'extrême droite américaine de cette époque." 

Vous êtes à nouveau en ligne