"La politique de ce gouvernement me débecte", déclare le chanteur Renaud

Le chanteur Renaud lors d\'un hommage aux victimes des attentats de janvier 2015, le 7 janvier 2016 place de la République à Paris.
Le chanteur Renaud lors d'un hommage aux victimes des attentats de janvier 2015, le 7 janvier 2016 place de la République à Paris. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)

En promotion pour son nouvel album, le chanteur commente volontiers la vie politique. "Hollande, j'ai voté pour lui par défaut", explique-t-il dans "Le Parisien".

De retour sur le devant de la scène, Renaud en profite pour glisser quelques tacles à l'exécutif. "La politique, entre guillemets, de gauche de ce gouvernement me débecte profondément", affirme ainsi le chanteur dans les colonnes du Parisien, samedi 2 avril. "Hollande, j'ai voté pour lui par défaut...", ajoute-t-il, avant de faire la liste de ses désaccords : "Un mec qui remet la Légion d'honneur à un ministre d'Arabie Saoudite, qui pond la loi Travail que même la droite n'aurait osé voter, la déchéance de nationalité..."

Hollande déjà qualifié de "social-traître"

Ce n'est pas la première fois que Renaud égratigne de la sorte le chef de l'Etat. Lors d'un entretien à L'Express, le chanteur avait déjà eu des mots très durs contre François Hollande, qualifié de "social-traître". "Plus jamais je ne donnerai ma voix aux socialistes", affirme-t-il encore au Figaro. Quand on lui demande si un candidat retient son attention avant la présidentielle de 2017, le chanteur répond Nicolas Hulot sans hésiter. "[La dernière fois], j'aurais voté pour lui les yeux fermés." Enfin, Renaud estime qu'à droite, "certains ont le visage de parfaits honnêtes hommes, comme François Fillon, ou Alain Juppé dans une moindre mesure".

Vous êtes à nouveau en ligne