Sologne : plus de 5 000 km de grillages autour de la forêt pour des parties de chasse privées

France 3

Les immenses forêts de Sologne (Cher, Loiret, et Loir-et-Cher) sont aujourd'hui défigurées par 5 000 km de grillages. Ils ont été édifiés par de riches familles qui, parfois, clôturent leur propriété. Les habitants et les associations écologistes dénoncent une confiscation de la nature au profit de parties de chasse privées.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

De la Sologne (Cher, Loiret, et Loir-et-Cher), on connaît les paysages d'immenses forêts sauvages. Une habituelle terre de chasse... qui ressemble de plus en plus à un camp retranché. Partout, des grillages ont poussé. Ces clôtures ont pour but d'enfermer les gibiers pour des parties de chasse privées. Parfois, des grillages sont présents des deux côtés de la route.

"Écœurant"

"Ça prend de plus en plus d'ampleur, l'installation de ces clôtures. Pendant le confinement, ça s'est accéléré, parce que ces gens-là pensaient que personne ne les verrait faire. C'est écœurant de voir des gens abîmer la nature comme ça", s'indigne Raymond Louis, président des Amis des chemins de Sologne. Il lutte activement contre la présence de ces grillages. D'autres habitants et associations écologistes dénoncent une confiscation de la nature. Au total, il y aurait plus de 5 000 kilomètres de murailles de fer en Sologne. Parfois, les clôtures font deux mètres de hauteur.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne