Rome : la fontaine de Trévi en danger

France 2

La maire de Rome (Italie) ira-t-elle jusqu'à installer des barrières devant la mythique fontaine de Trévi ? Le monument attire tellement de touristes que ses abords sont devenus ingérables pour les autorités.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

C'est sans doute la fontaine la plus connue au monde. Chaque jour, des dizaines de milliers de personnes viennent admirer les sculptures baroques, et y jeter la traditionnelle pièce de monnaie. La fontaine de Trévi, à Rome (Italie), a près de 300 ans et elle est victime de son propre succès. Le bassin en marbre s’abîme sous la pression des visiteurs. La police municipale fait ce qu'elle peut, mais le combat est perdu d'avance, même auprès des touristes les plus consciencieux. "Il vient de nous rappeler à l'ordre. Je suis d'accord. Quand quelque chose s’abîme, on le perd pour de vrai. Donc il faut protéger le site avant qu'il ne soit trop tard", explique un touriste.

Une restauration à deux millions d'euros

D'où l'idée de la mairie de Rome : créer un système de barrière qui isolerait la fontaine des assauts des touristes. Andrea Coia est l'adjoint en charge du dossier. Il nous montre qu'à peine restauré, le monument est déjà victime d'incivilités. "La dernière restauration a coûté plus de deux millions d'euros, et on va devoir continuer à mettre la fontaine en sécurité et créer des interdictions aux touristes", précise-t-il.

Le JT
Les autres sujets du JT

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Vous êtes à nouveau en ligne