"Musée Mémoires 39-45" : le quotidien des soldats allemands dans un blockhaus de la côte bretonne

L\'une des salles du musée Mémoires 39-45
L'une des salles du musée Mémoires 39-45 (France 3 Capture d'écran)

"Mémoires 39-45" est un nouveau musée qui plonge dans le quotidien des troupes d'occupation allemandes. Installé à l'intérieur même d'un des blockhaus construits sur le mur de l'Atlantique à Plougonvelin dans le Finistère, il invite le visiteur à découvrir l'autre face de l'histoire de la seconde guerre mondiale. Oppressant et instructif.

C'est un peu une plongée dans le côté obscur de la Force. Si le littoral atlantique français compte de nombreux musées dédiés au débarquement et à l'évocation de divers épisodes de la seconde guerre mondiale, ils évoquent le plus souvent le camp des alliés. A Plougonvelin, dans le Finistère, le musée est consacré à la vie quotidienne des troupes d'occupation. C'est un peu le site qui a imposé son thème : il est installé das un ancien blockhaus, l'une des constructions défensives bâties par les prisonniers amenés des pays occupés par l'organisation Todt. 

Reportage : C. Gillard / P. Juvigny / E. Brouillard / S. Richardson

La collection de deux frères passionnés d'Histoire

Du nord de la Norvège à la frontière espagnole, les 12 000 édifices de béton visaient à repousser toute invasion alliée venant de la mer. Sur cinq étages, le musée de Plougonvelin est composé de la collection de deux frères, passionnés d'histoire. Ils y ont aussi reconstitué un abri souterrain semblale à ceux où se réfugiait la population civile lors des alertes aériennes. 
Vous êtes à nouveau en ligne