Vacances : dans les pas d'Adolphe Alphand, le magicien des squares et jardins parisiens

FRANCE 3

Les squares et jardins parisiens témoignent d'un art de vivre à la française dont le concepteur, Adolphe Alphand, demeure largement méconnu.

Il fut le premier à verdir la capitale. Ses parcs restent parmi les plus célèbres, mais son nom est inconnu du grand public : Adolphe Alphand. Des collines des Butte-Chaumont à un mystérieux kiosque à musique perché à trente mètres de haut et imitant un temple romain, Paris et sa verdure portent les marques discrètes, mais indélébiles de cet ingénieur qui a oeuvré, dans l'ombre, aux côtés du baron Haussmann.

Et la carrière devient clairière

En 1867, il crée de toute pièce le fameux parc des Buttes-Chaumont, à partir d'une carrière laissée à l'abandon. Trois ans de travaux ont été nécessaires à transformer ce qui semblait en réalité s'apparenter à une "grande décharge à ciel ouvert. (...) On a déplacé environ un million de mètres cubes de terres, de rochers pour construire cette plage artificielle", rapporte l'historienne de Paris, Sylvie Depondt. Avec le baron Haussman, Adolphe Alphand ne s'arrête pas là et transforme Paris : plus de 24 squares parisiens portent leur signature. Avec en tête un rêve : chaque Parisien doit pouvoir toujours apercevoir un arbre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne