Pas-de-Calais : un maire défend les "bruits de la nature" de son village

FRANCE 3

Plusieurs élus défendent ces dernières semaines les "bruits de la campagne" comme le chant du coq, à l'image du maire d'Inchy-en-Artois (Pas-de-Calais).

Faut-il une loi pour protéger les bruits de la campagne comme les cloches des églises et les chants du coq ? Un député de Lozère veut déposer une proposition de loi en ce sens. Ce combat est aussi celui du maire d'Inchy-en-Artois (Pas-de-Calais), qui a pris la décision d'afficher la couleur dès l'entrée de sa commune. "J'ai vécu l'histoire d'un coq qui chantait très tôt le matin", raconte Michel Rousseau, maire LREM du village nordiste.

"Des bruits de nature, tout simplement"

"Des voisins, qui ont toujours habité le village, ont commencé à se plaindre parce que ça les ennuyait", explique-t-il. Il a alors affiché un panneau expliquant que les visiteurs sont les bienvenus à Inchy-en-Artois, "à condition de respecter ces conditions". "Des bruits de nature, tout simplement", insiste l'édile. Les bruits des travaux agricoles perturbent certains riverains, mais la plupart des habitants soutiennent l'initiative du maire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne