Manche : un Mont-Saint-Michel presque vidé de ses touristes

France 3

Cet été est pour l’instant morose, y compris sur les plus grands lieux touristiques. Illustration au Mont-Saint-Michel, où l’absence des touristes étrangers en juillet s’est fait sentir.

Les bonnes affaires, ce n’est pas pour les commerçants du Mont-Saint-Michel cette année. Le mois de juillet aura été exceptionnellement mauvais. Dans les rues du Mont, des Français en majorité. Ils viennent pour la journée, avec leur pique-nique et ne dépensent pas beaucoup. Une clientèle que le groupe La Mère Poulard entend bien soigner davantage à l’avenir. 

La crainte d’une fermeture forcée 

"Le Français vient en moyenne deux fois dans sa vie au Mont-Saint-Michel. Œuvrons pour qu’il vienne 4 fois, on aura gagné. Cette crise nous apprend que le voisin peut être un super bon visiteur", analyse Éric Bellot, le directeur général de l’entreprise. De supers visiteurs que les commerçants du Mont-Saint-Michel espèrent voir venir ou revenir au mois d’août, avec la crainte toujours d’une fermeture en cas d’aggravation de la situation sanitaire.



Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne