Loto du patrimoine : des tickets moins chers pour "démocratiser le soutien au patrimoine"

La Française des jeux lance lundi 2 septembre de nouveaux tickets pour son Loto du patrimoine, dont un à trois euros.
La Française des jeux lance lundi 2 septembre de nouveaux tickets pour son Loto du patrimoine, dont un à trois euros. (JULIO PELAEZ / MAXPPP)

Célia Vérot, directrice générale de la Fondation du patrimoine, espère toucher plus de monde avec des tickets à trois euros en vente dès lundi.

L'idée, "c'est de démocratiser le soutien au patrimoine, de toucher tout un public beaucoup plus large", a déclaré lundi 2 septembre sur franceinfo Célia Vérot, directrice générale de la Fondation du patrimoine, alors que la Française des jeux lance de nouveaux tickets pour son Loto du patrimoine, dont un à trois euros.

franceinfo : La somme récoltée lors du dernier Loto du patrimoine était un peu plus faible que celle du précédent, avez-vous été déçus ?

Célia Vérot : Alors effectivement la somme est un petit peu plus faible. En même temps le pourcentage du jeu qui va à la mission Stéphane Bern était un petit peu plus important, donc finalement on a récolté près de trois millions d'euros, ce qui est une somme similaire à l'année dernière sur le jeu du Loto lui-même.

Avec le lancement de nouveaux tickets plus abordables, la Française des jeux espère-t-elle toucher de nouveaux joueurs ?

L'année dernière il y avait eu des interrogations sur le prix du ticket à gratter, 15 euros, qui était d'un côté très attractif puisque ça a formidablement bien marché avec plus de 180 millions de mises, ça avait été un démarrage foudroyant. Et en même temps, le sentiment pour certains que c'était un petit peu cher, bien que quand on compare ça avec une autre activité - aller au cinéma ou au restaurant - ce n'est pas une somme énorme. Dans ce projet, avec la Française des jeux, avec Stéphane Bern, [l'idée] c'est de démocratiser le soutien au patrimoine, de toucher tout un public beaucoup plus large que ce qu'on peut toucher seulement avec le mécénat, avec les dons. Avec la Française des jeux nous avons cherché à proposer un produit de jeu qui serait moins cher, et maintenant c'est vraiment accessible à tout le monde avec un jeu à trois euros et un jeu à 15 euros.

Connaissez-vous le profil des participants au dernier Loto du patrimoine ?

Ce qu'on sait c'est qu'il y a entre trois et quatre millions de personnes l'année dernière qui ont participé au jeu, c'est considérable. À la Fondation du patrimoine on a 40 000 donateurs donc on multiplie par 100 le nombre de nos soutiens. Ensuite on a aussi une remontée venant des buralistes, des magasins de presse où on vend ces tickets, qui montraient un public différent de celui qui se pressait pour acheter des jeux normalement, qui était venu pour les journées du patrimoine notamment. Donc on touche plus largement que le public des jeux lui-même.

Vous êtes à nouveau en ligne