Les tapisseries de l’abbaye de La Chaise-Dieu, véritable "vie du Christ en BD", retrouvent leur écrin

Détail d\'une des 12 tapisseries constituant la série retraçant la vie du Christ et réalisée entre 1501 et 1518.
Détail d'une des 12 tapisseries constituant la série retraçant la vie du Christ et réalisée entre 1501 et 1518. (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 3)

Après trois ans de restauration, cette collection unique de quatorze tentures retrouve la lumière. Des tapisseries flamandes de nouveau exposées au public au sein de l’abbaye bénédictine.

C’est sans doute l’un des ensembles de tapisseries les plus précieux de France mais aussi l’un des plus renommés dans le monde. Un ensemble de quatorze tapisseries flamandes de l’abbaye de la Chaise-Dieu en Haute-Loire. Des œuvres exceptionnelles tissées entre 1501 et 1518, qui disposent d’un nouvel écrin dans une ancienne chapelle.

Trois ans de restauration

Quand elles ont été décrochées en 2013 du chœur des moines, leur emplacement originel, les tapisseries étaient mal en point, en péril même pour certaines. Commence alors un long travail de nettoyage puis de restauration sur ces quatorze tentures âgées de plus de 500 ans, afin de leur redonner leurs couleurs (presque) d’origine. Un travail d’orfèvre salué par les premiers visiteurs de la chapelle où la collection est désormais accrochée.

Une BD du Moyen-Age

La collection compte quatorze tapisseries dont douze constituent une suite complète. Comme une bande dessinée retraçant l’histoire du Christ, de l’Annonciation au Jugement dernier. Une suite commandée par l’abbé Jacques de Saint-Nectaire en 1501 et qui sera achevée en 1518.

C’était destiné aux moines qui a minima savaient lire et écrire le latin, qui connaissaient les scènes de l’Ancien testament, ce qui n’était pas le cas du commun des mortels. Donc cela servait de sujet de méditation pour la prière, d’enseignement. C’était un outil intellectuel et pédagogique Xavier Brousse chargé de patrimoine 

Les deux autres tentures représentent la Nativité et la Résurrection et ont probablement été commandées par l’abbé pour son usage personnel. Dans les deux cas, aucune trace de ou des ateliers qui ont tissé ces pièces. Sans doute un atelier flamand selon les historiens de l’art, seuls les ateliers d’Arras, Bruxelles ou Tournai pouvaient à l’époque réaliser des tapisseries de ces dimensions et de cette qualité.  

Détail d\'une des 12 tapisseries de la suite retraçant la vie du Christ
Détail d'une des 12 tapisseries de la suite retraçant la vie du Christ (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 3)

Collection de tapisseries flamandes de l’abbaye de La Chaise-Dieu - 2 Place de l'Echo 43160 La Chaise-Dieu – Jusqu’au 1er septembre : tous les jours 10h-19h. A partir du 4 septembre : du mercredi au dimanche 14h-18h – Renseignements : 04 71 00 05 55 ou sur le site de l’abbaye.

Vous êtes à nouveau en ligne