La création perpétuelle de Bernardaud : de Koons aux gilets pare-balles

Depuis un siècle, la manufacture Bernardaud sublime la porcelaine en collaborant avec des artistes de renom.
Depuis un siècle, la manufacture Bernardaud sublime la porcelaine en collaborant avec des artistes de renom. (Culturebox - capture d'écran)

Fondée par Léonard Bernardaud à la fin du 19e siècle, la manufacture est depuis longtemps connue dans le monde entier. Alors que la 6e génération fait son entrée dans l’entreprise familiale, les recettes du succès restent inchangées : innovations technologiques et liens très étroits avec les artistes.

Depuis des décennies, artistes et designers obligent les porcelainiers à inventer de nouveaux process de fabrication pour répondre aux défis posés. Une capacité d’adaptation qui a permis à l’entreprise Bernardaud d’innover sans cesse, tout en réinventant en permanence les arts de la table.

La collaboration avec Jeff Koons par exemple à nécessité plus de deux ans de mise au point technique pour arriver à réaliser une assiette représentant son fameux "Balloon dog". Un saisissant trompe-l’œil en porcelaine métallisée.

Reportage : F. Petit / D. Adam de Villiers

La relève assurée

C’est l’une des valeurs de l’entreprise : innover en permanence et moderniser l’outil de production pour produire la meilleure qualité. En 1949, les deux fils du fondateur qui avaient pris les rênes de l’entreprise dans les années 20, furent les premiers à mettre en service un "four tunnel" long de 33 mètres et alimenté au gaz de ville. Une révolution dans la production.

Aujourd’hui, les ingénieurs de l’entreprise travaillent sur une porcelaine spéciale pour le blindage et les gilets pare-balles. De nouveaux projets confiés à Charles Bernardaud, 24 ans, polytechnicien, que son père Michel a nommé directeur du développement. Son cousin lui, est en charge de la filiale japonaise de Bernardaud.  

Vous êtes à nouveau en ligne