"Gilets jaunes" : plusieurs sites fermés à Paris pour les Journées du patrimoine

Une animation au ministère de l\'Agriculture, lors des Journées du patrimoine, en 2014.
Une animation au ministère de l'Agriculture, lors des Journées du patrimoine, en 2014. (BRUNO LEVESQUE / MAXPPP)

En raison de plusieurs manifestations annoncées à Paris samedi 21 septembre, notamment celle des "gilets jaunes", l'organisation des Journées du patrimoine est chamboulée.

En raison des risques liés aux manifestations prévues le week-end prochain à Paris, et en particulier celle des "gilets jaunes", plusieurs sites officiels de la capitale n'ouvriront pas leurs portes à l’occasion des Journées européennes du patrimoine, a appris franceinfo de sources proches du dossier. D'autres bâtiments pourront être visités mais leur accès sera encadré.

Plusieurs bâtiments officiels annulent purement et simplement leur participation aux Journées du patrimoine. C'est le cas du ministère de l'Éducation nationale, rue de Grenelle, et du ministère de l'Agriculture, rue de Varenne. Ces deux sites du 7e arrondissement de Paris resteront fermés au public le samedi et le dimanche. La préfecture de police, sur l'île de la Cité, sera également fermée tout le week-end. De plus, les loges maçonniques annulent également leur participation à l'événement. L'Arc de triomphe, qui avait été sérieusement dégradé en décembre par des manifestants, devrait rester fermé samedi et dimanche, tout comme la Chambre de commerce et d'industrie de la région.

FRANCE 2

Certains sites accessibles uniquement sur inscription

Certains bâtiments officiels fermeront leurs portes le samedi, journée de mobilisation, pour ne les ouvrir que le dimanche. C'est le cas de la résidence du préfet d'Ile-de-France, rue de Grenelle dans le 7e arrondissement.

Enfin, pour certains sites, l'accès sera restreint le samedi. Le ministère de l'Intérieur ne sera ouvert que de 10 heures à midi le samedi. Les réservations sont déjà complètes. Situés tout près des Champs-Elysées, les musées des Petit et Grand Palais, où un parcours photo avait été aménagé à travers la Nef, seront fermés samedi. Ce sera aussi le cas de la mairie du VIè arrondissement, de l'Hôtel Rothalin-Charolais, siège du ministère chargé des Relations avec le Parlement, dont la porte avait été défoncée en janvier par des manifestants, et de l'Hôtel de Noirmoutier, résidence du préfet de région. Tous deux sont situés rue de Grenelle, près des Invalides.

En revanche, l'hôtel de Beauvau pourra être visité toute la journée le dimanche, mais sur réservation. En effet, pour de nombreux bâtiments publics, la visite n'est possible cette année que sur inscription. Il s'agit d'une première dans l'histoire des Journées du patrimoine. C'est notamment le cas pour le Palais de l'Élysée, pour le ministère de la Culture, l'Assemblée nationale,.le ministère des Armées et le ministre de l'Intérieur. 

Le Sénat, situé au Jardin du Luxembourg, a maintenu son ouverture les deux jours.

Samedi 21 septembre, à Paris, une manifestation contre la réforme des retraites est organisée par Force ouvrière (FO), un rassemblement national de "gilets jaunes" est attendu, et des manifestants pour le climat défileront également dans les rues de la capitale.

Vous êtes à nouveau en ligne