VIDEO. Notre-Dame de Paris : "C'est comme si c'était une grande amie qu'on perd d'un seul coup"

Quelques jours après le désastre qui s'est abattu sur la cathédrale Notre-Dame de Paris, le 15 avril 2019, son régisseur et son assistant emballent les trésors de la sacristie... Extrait du magazine "13h15 le samedi" du 20 avril 2019, diffusé juste après le journal de 13 heures sur France 2.

Lundi 15 avril 2019 en fin de journée, un incendie se déclare dans la cathédrale Notre-Dame de Paris. Le toit est en feu, bientôt, la flèche érigée au XIX e siècle par l'architecte Viollet-le-Duc s'effondre. Paris et le monde assistent en direct au désastre.

Quelques jours plus tard, Laurent Prades, le régisseur du patrimoine intérieur de Notre-Dame, et son assistant Quentin Henric, s'affairent dans la sacristie de l'église pour emballer avec la plus extrême précaution tous les trésors qu'elle renferme.

Des trésors mis à l'abri

Calices en or, chasubles précieuses… autant de pièces servant pendant les offices à mettre désormais à l'abri. Les deux hommes ne parlent pas, leurs gestes sont précis, l'atmosphère est empreinte d'une certaine tristesse à mesure que les cartons se remplissent.

"Il va falloir s'habituer à ne plus pouvoir entrer quotidiennement dans la cathédrale. C'est dur de se dire que c'est une dernière fois avant un bon moment qu'on puisse y rentrer, explique Quentin, qui a commencé bénévole il y a cinq ans avant d'être salarié. Cela fait un vrai trou dans ma vie. C'est comme si c'était une grande amie qu'on perd d'un seul coup et qu'on va peut-être retrouver dans deux, trois, cinq, dix ans… C'est dur de se séparer d'un très bon ami pendant très longtemps."

Extrait du magazine "13h15 le samedi" (replay) du 20 avril 2019 diffusé juste après le journal de 13 heures sur France 2.

Vous êtes à nouveau en ligne