Reconstruction de Notre-Dame de Paris : "Les choix seront faits par les spécialistes", assure Franck Riester

France 2

Franck Riester, ministre de la Culture, est l'invité des "4 Vérités" de France 2, mercredi 17 avril. Il revient sur l'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris et sa reconstruction.

Le président de la République souhaite reconstruire Notre-Dame de Paris en cinq ans. La quasi-totalité de la toiture de la cathédrale a été détruite lors de l’incendie lundi 15 avril. "C'est une belle ambition pour Notre-Dame de Paris, qui est certes volontariste, mais c'est toute la définition d'une ambition. [...] On va mobiliser toutes les énergies, tous les savoirs-faire, tous les donateurs", explique Franck Riester, invité des "4 Vérités" de France 2, mercredi 17 avril.

"On a tous eu une larme en voyant Notre-Dame en feu, donc il y a une envie considérable qui vient du fin fond de ce que nous sommes en tant que Français et Françaises", souligne le ministre de la Culture. Le chef de l'État souhaite faire une cathédrale "plus belle encore". Notre-Dame sera-t-elle reconstruite à l'identique, ou portera-t-elle une part de modernité ? "Elle en portera forcément puisqu’un certain nombre d'éléments de structure, qui dataient de l'origine, notamment la charpente, sont malheureusement partis en fumée", indique Franck Riester. "Il y aura peut-être des techniques nouvelles, peut-être des matériaux nouveaux. Nous avons tous les éléments pour la rebâtir à l'identique", assure le ministre de la Culture. 

800 millions d'euros récoltés 

"Ce débat-là viendra le moment venu, il y aura vraisemblablement une commission spécialement dédiée", précise le ministre de la Culture. "Les choix seront faits par les spécialistes, dont l'architecte en chef des monuments historiques nationaux et l'architecte des bâtiments de France", détaille Franck Riester. 800 millions d'euros ont été récoltés pour l'heure pour la reconstruction de Notre-Dame. "Il n'y aura a priori pas de problème d'argent, mais je continue à appeler aux dons", conclut-il.

Vous êtes à nouveau en ligne