Patrimoine : ces bâtiments incendiés restaurés avec succès

France 3

Par le passé, de nombreux monuments incendiés ont été reconstruits avec succès.

Dans la nuit du 4 au 5 février 1994, le Parlement de Bretagne à Rennes (Ille-et-Vilaine) s'embrase. Ce sont des fusées de détresse tirées par des marins-pêcheurs en colère qui en sont à l'origine. Malgré l'émotion, la majorité des œuvres d'art sera sauvée. Il faudra dix ans de travaux et 35 millions d'euros pour restaurer le palais.

L'incendie de la cathédrale de Reims

En 1972, c'est un autre incendie qui fait la Une des journaux. À cause de travaux sur le toit, la cathédrale de Nantes (Loire-Atlantique) prend feu, la restauration s'étalera sur plus de treize ans. Enfin, le lieu des sacres des rois de France, la cathédrale de Reims (Marne), a échappé à une quasi-destruction en septembre 1914. Elle est touchée par une pluie d'obus allemands, les constructions vont alors utiliser du béton pour reconstruire la charpente. Elle est désormais inscrite au patrimoine mondial de l'humanité.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne