Paris : Notre-Dame sauvée, mais gravement blessée

France 3

La structure de Notre-Dame de Paris, incendiée lundi 15 avril, a été fragilisée. À l'intérieur de l'édifice, les dégâts sont impressionnants.

Symbole de la cathédrale Notre-Dame de Paris, la flèche magistrale s'est cassée. En quelques heures, lundi 15 avril, Notre-Dame majestueuse est devenue Notre-Dame meurtrie. La monumentale charpente en bois a brûlé entièrement. Là où la messe était célébrée, là où les visiteurs se pressaient par millions, il n'y a plus que la croix et les cendres qui s'amassent. Au milieu de l'allée, on voit désormais le ciel.

La voûte très fragilisée

Quand le feu prend dans les combles, il ravage la charpente en bois et deux tiers de la toiture en plomb. Puis la flèche s'effondre et perce la voûte au-dessus de la nef et à la croisée des transepts. Dans la nuit, l'incendie creuse à un 3e trou dans le transept nord. Autre menace : la force exercée par les arcs-boutants sur les murs. Ils compensent la pression de la voûte. Mais si elle s'effondre, l'édifice peut tomber. Dernier point sensible : l'instabilité de l'échafaudage, qui pourrait lui aussi s'effondrer dans le monument vieux de 856 ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne