Notre-Dame : pour l'archevêque de Paris Michel Aupetit, les travaux de reconstruction commenceront en janvier 2021

Le général Jean-Louis Georgelin, chef des opérations de la reconstruction de Notre-Dame (à gauche) et l\'archevêque de Paris Mgr Michel Aupetit (à droite) inaugurent une exposition de dessins d\'enfants devant la cathédrale (16 juin 2020)
Le général Jean-Louis Georgelin, chef des opérations de la reconstruction de Notre-Dame (à gauche) et l'archevêque de Paris Mgr Michel Aupetit (à droite) inaugurent une exposition de dessins d'enfants devant la cathédrale (16 juin 2020) (ALEXIS SCIARD / MAXPPP)

Après la consolidation de Notre-Dame qui a pu reprendre, la reconstruction proprement dite devrait débuter en janvier 2021, estime l'archevêque de Paris

L'archevêque de Paris Michel Aupetit a confirmé mardi 16 juin que les travaux de reconstruction de la cathédrale Notre-Dame, partiellement détruite par un incendie en 2019, pourraient commencer "en janvier 2021", une fois passée la phase de consolidation de l'édifice.

"On finit toute la consolidation. Raisonnablement, on peut commencer les travaux en janvier 2021", a-t-il déclaré à la presse lors de l'inauguration d'une exposition de dessins d'enfants représentant la cathédrale, sur la palissade du chantier, en présence de Jean-Louis Georgelin, chef des opérations de la reconstruction du joyau de l'art gothique.

Le plomb, les intempéries, le coronavirus ont retardé le chantier

"Il y a toujours des aléas. Mais c'est raisonnable de le penser", a-t-il ajouté, saluant par ailleurs, devant plusieurs dizaines d'écoliers présents, le "signe d'espérance" donné par les enfants avec leurs dessins. Mgr Aupetit a également béni la réplique de la statue de la Vierge au pilier, installée depuis quelques jours sur le parvis.

Le chantier de Notre-Dame a subi une série de contretemps. Il a été bloqué durant l'été par des mesures contre la contamination au plomb. Puis à l'automne et à l'hiver, les intempéries ont bloqué les travaux. Au printemps, le coronavirus a plongé le chantier dans le sommeil. Il a pu reprendre récemment avec notamment la dernière phase de la délicate opération de démontage de l'échafaudage de la flèche, qui a commencé la semaine dernière.

L'ambition du président Emmanuel Macron est de redonner vie à la cathédrale d'ici 2024.

Vous êtes à nouveau en ligne