Notre-Dame : l'enquête sur les causes de l'incendie

FRANCE 2

Un mois après l'incendie d'une partie de Notre-Dame de Paris lundi 15 avril, où en est l'enquête sur les causes du sinistre ?

Les enquêteurs privilégient aujourd'hui la piste d'un feu causé par l'électricité. Un arc électrique aurait provoqué un court-circuit et mis le feu dans les combles. Mais un mois après l'incendie de Notre-Dame de Paris survenu lundi 15 avril, rien n'est encore écarté, même l'hypothèse criminelle. Il est en effet toujours impossible pour les experts judiciaires et pour les policiers de travailler à l'intérieur de la cathédrale à cause des risques d'effondrement. C'est donc un robot qui commence les prélèvements. "On peut reconstituer schématiquement, en fonction de toutes les poutres, l'endroit où ça a commencé", explique Vincent Isnard, expert en incendie près de la cour d'appel de Paris.

Une enquête longue

Selon les experts judiciaires, dans ce genre d'incendie très intense, beaucoup d'éléments ne brûlent pas totalement comme les pierres ou des débris de quelques millimètres. Les prélèvements sont analysés dans le laboratoire de la préfecture de police. Le travail pourrait encore durer des mois pour éliminer au fur et à mesure toutes les pistes possibles.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne