Notre-Dame de Paris : qui doit payer sa reconstruction ?

France 3

Le coût de la reconstruction de Notre-Dame de Paris, qui sera élevé, n'est pas encore estimé. Mais qui doit payer ? L'économiste Christophe Ramaux et le journaliste Étienne Lefebvre en débattent mardi 16 avril dans le Soir 3.

"On n'est pas un amas d'individus. On vit dans des sociétés enracinées avec une culture, un patrimoine. C'est normal qu'il y ait un engouement" pour reconstruire Notre-Dame de Paris, estime Christophe Ramaux mardi 16 avril dans le Soir 3. Mais ce qui "gêne" le professeur d'économie à la Sorbonne, "ce sont les sommes annoncées : 100 millions d'euros pour Pinault, 200 par Arnault, ça peut écraser les donations du peuple".

"L'État est propriétaire et c'est à lui de piloter le financement des travaux, qui ne poseront pas problème pour Notre-Dame. Mais il y a 86 cathédrales à la charge de l'État qui ont beaucoup plus de mal pour récolter de l'argent", relève Étienne Lefebvre, rédacteur en chef aux Échos.

Le mécénat coûte un milliard à l'État

"Les riches paient de moins en moins d'impôts depuis 40 ans, l'État a moins de ressources y compris pour entretenir son patrimoine. Comme ils paient moins d'impôts, les riches peuvent faire du mécénat et avoir le sentiment de bienfaisance et se faire de la pub au passage et en plus ils déduisent de leurs impôts 60% de leurs dons", s'exclame, scandalisé, Christophe Ramaux, membres des Économistes atterrés.

Celui-ci poursuit : "Le budget du patrimoine a baissé de 15% depuis 2010, atteignant 326 millions d'euros. Le coût du mécénat d'entreprises pour l'État, c'est un milliard".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne