Notre-Dame de Paris : la pollution au plomb inquiète les riverains

Presque quatre mois après l’incendie, la cathédrale est au cœur d’une crise sanitaire, à la fois inédite et inquiétante. L’incendie a libéré de fortes poussières de plomb. Notre journaliste Alix Dauge fait le point sur place.

Alors que le résultat de nouveaux prélèvements doit être rendu public ce mardi 6 août, des riverains de la cathédrale Notre-Dame à Paris demandent que le monument soit mis sous cloche. Selon Alix Dauge, notre journaliste en direct depuis le parvis de la cathédrale, "ces nouveaux prélèvements sont très attendus puisque selon les résultats, de nouvelles mesures pourraient être prises par la mairie de Paris".

Intensifier la dépollution

"Syndicats et associations restent très inquiets. Certains réclament le confinement total de Notre-Dame de Paris. Lorsque la cathédrale a brûlé, des centaines de tonnes de plomb ont fondu et se sont ensuite répandues sous forme de particules. Résultat, ici, sur la parvis et dans les arrondissements voisins, les taux de plomb sont supérieurs à la normale. Il pourrait donc y avoir des conséquences sur la santé des riverains et des ouvriers", relate Alix Dauge. La mairie de Paris souhaite intensifier la dépollution.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne