Notre-Dame de Paris : l'heure est à la sécurisation des lieux

FRANCE 2

En direct du parvis de Notre-Dame de Paris, Anne-Claire Poignard fait le point sur les travaux qui se poursuivent.

Avant de penser à reconstruire, il faut évaluer l'ensemble des dégâts et surtout sécuriser le bâtiment qui a beaucoup souffert de l'incendie et de l'eau des pompiers. Depuis le parvis de Notre-Dame de Paris, Anne-Claire Poignard explique que "les pompiers continuent de se relayer à l'intérieur de la cathédrale. La priorité est à la sécurisation de l'édifice, il faut s'assurer que tous les points fragilisés qui ont souffert pendant l'incendie tiendront bon. Des poutres ont été mises en place pour consolider la façace nord".

Des statues retirées

"Trois points d'inquiétude subsistent ce mercredi midi, la voûte intérieure et deux pignons sur lesquels les pompiers redoutent des chutes de pierres. Une statue qui pesait sur la façade nord a pu être retirée. Une autre fendue sous l'effet de la chaleur sera également retirée. Au sol, les travaux de déblaiement ont commencé pour retirer l'immense quantité de gravas qui jonchent le sol de la cathédrale. Les opérations vont se poursuivre plusieurs heures encore", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne