Notre-Dame de Paris : du retard dans la collecte des dons pour réparer la cathédrale

FRANCE 2

À peine 9% des 850 millions d'euros de dons promis pour la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris ont été effectivement versés. Un faible pourcentage qui suscite beaucoup d'interrogations.

L'image de la cathédrale en flammes a ému le monde entier. En quelques jours, les promesses de dons affluent pour sauver Notre-Dame, mais deux mois après l'incendie, une petite partie seulement des sommes promises a bien été versée : 9%, soit 82 millions d'euros. Où sont donc passés les nombreux donateurs ? Les fondations chargées de la collecte ne sont pas inquiètes. Selon elle, les rétractations sont peu nombreuses et la majorité des dons vont se concrétiser. D'ailleurs, 200 000 euros de promesses de dons arrivent encore chaque semaine.

De l'argent versé au compte-gouttes

L'essentiel des dons déjà reçus sont ceux des particuliers. Les plus gros donateurs, tels que les familles Arnault, Bettencourt Meyers et Pinault, ont confirmé leur promesse en signant des conventions de mécénat, mais l'argent sera débloqué petit à petit en fonction des besoins. La situation est plus nuancée dans les collectivités. À Ermont (Val-d'Oise), le maire a promis 30 000 euros, mais si les autres maires sont d'accord. À Toulouse (Haute-Garonne), le maire s'est engagé à verser 500 000 euros sur cinq ans, mais à la condition qu'il y ait un réel besoin. Le don de la ville de Toulouse est actuellement discuté par les élus.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne