Notre-Dame : comment dix pompiers ont réussi à sauver les trésors de la cathédrale

Des pompiers observent l\'incendie qui ravage la toiture de la cathédrale Notre-Dame de Paris, le 15 avril 2019.
Des pompiers observent l'incendie qui ravage la toiture de la cathédrale Notre-Dame de Paris, le 15 avril 2019. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

Alors que l'incendie de Notre-Dame faisait rage, dix pompiers se sont portés volontaires pour entrer dans la cathédrale et tenter de sauver les reliques qui s'y trouvaient, au péril de leur vie.

400 pompiers ont été mobilisés lors de l'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris, le 15 avril. Des pompiers qui sont parvenus à sauver les objets du culte et les reliques qui s'y trouvaient.

Il fallait surtout agir vite : alors que la flèche de la cathédrale est encore là, les flammes la menacent, et elle pourrait s'effondrer à tout moment. Le général Jean-Claude Gallet, commandant des pompiers de Paris réunit ses hommes. Dix d'entre eux acceptent de s'introduire dans le bâtiment en feu pour tenter de récupérer les trésors de la cathédrale.

"Le plomb commençait à fondre et donc à tomber sur eux", raconte Florence Berthoux, la maire du 5e arrondissement de Paris.

Ils étaient protégés uniquement par leurs combinaisons, tout ça pour sauver ce qu'ils estimaient être, en leur âme et conscience, un trésor absolument inestimable pour le bien commun.Florence Berthouxà franceinfo

Une décision difficile, mais prise rapidement. "La brigade a récemment perdu quatre hommes, et il y a toujours cette peur de réengager des pompiers qui peuvent perdre leur vie. C'est une immense responsabilité" concède Florence Berthoux.

Un courage qui a permis de récupérer et mettre à l'abri notamment la couronne d'épines du Christ et la tunique de Saint-Louis, juste avant que la flèche ne s'effondre.

Vous êtes à nouveau en ligne