Le Pont du Gard reverse les recettes de sa billetterie au profit de Notre-Dame, un don estimé "entre 25 000 et 30 000 euros"

Le Pont du Gard, le 14 octobre 2006.
Le Pont du Gard, le 14 octobre 2006. (PASCAL GUYOT / AFP)

L'intégralité des recettes de la billetterie du Pont du Gard, ce week-end, sera reversée au profit de Notre-Dame de Paris. Jusqu'à la fin de l'année, les visiteurs pourront également payer leur billet 1 euro de plus par solidarité.

"On a eu cette volonté d'agir, d'être ensemble et de participer à la reconstruction. On a cherché le meilleur moyen pour le faire", a réagi samedi 27 avril sur franceinfo Sébastien Arnaux, directeur général de l'Etablissement public de coopération culturelle du Pont du Gard, alors que l'intégralité des recettes des 27 et 28 avril iront à la reconstruction de Notre-Dame de Paris. Selon lui, "le Pont du Gard pouvait être le lien entre ses visiteurs et la cathédrale".

Entre 25 et 30 000 euros

"Pour s'inscrire dans la durée, on va aussi proposer à tous nos visiteurs de pouvoir reverser 1 euro, en plus de leur billet, pour l'année 2019", ajoute-t-il. Interrogé sur le montant du gain, Sébastien Arnaux répond : "C'est un week-end où l'affluence commence à arriver, donc on tournera entre 25 000 et 30 000 euros".

Il y a un bon accueil du public parce que c'est un monument qui parle à un autre monument. Les gens sont satisfaits de venir voir le Pont du Gard et de participer à cet effort de solidaritéSébastien Arnauxà franceinfo

"Le Pont du Gard et Notre-Dame sont des patrimoines français qui dépassent notre pays, avec une résonnance à l'international. Ce lien de solidarité était indispensable, ces monuments appartiennent à l'humanité", explique-t-il. En 2002, le Pont du Gard avait failli être détruit par des inondations meurtrières.

Vous êtes à nouveau en ligne