Incendie de Notre-Dame : le ministre de la Culture veut actualiser les audits de sécurité dans les cathédrales

Le ministre de la Culture Franck Riester quitte le conseil des minitres, le 17 avril 2019 à Paris.
Le ministre de la Culture Franck Riester quitte le conseil des minitres, le 17 avril 2019 à Paris. (MARIE MAGNIN / HANS LUCAS / AFP)

A la suite de l'incendie qui endommagé la cathédrale, Franck Riester s'est exprimé dans "Le Figaro".

Il réfute "le lien que certains font entre un supposé sous-investissement de l'Etat et le déclenchement de l'incendie". A la suite du feu qui a embrasé la cathédrale Notre-Dame de Paris, le ministre de la Culture Franck Riester a annoncé, samedi 20 avril, dans une interview au Figaro (article payant), son projet d'actualiser les audits de sécurité-incendie dans les nombreuses cathédrales de France, propriétés de l'Etat.

"Nous disposons d'un état des lieux précis des dispositifs et procédures de sécurité des cathédrales et grands monuments sous responsabilité du ministère de la Culture", explique Franck Riester. "J'ai demandé une actualisation de tous les audits de sécurité-incendie et un plan de sauvegarde des biens culturels, qui tiendra compte des conclusions de l'enquête", ajoute-t-il dans cet entretien.

A ce stade, "on ne connait pas encore l'origine de l'incendie", fait également savoir le ministre de la Culture. Egalement interrogé sur le délai de cinq ans fixé par le président Emmanuel Macron pour restaurer l'édifice, Franck Riester note que "ce délai est jugé réalisable par les experts". Mais "bien évidemment vitesse ne veut pas dire précipitation", tient-il à souligner.

Vous êtes à nouveau en ligne