Incendie de Notre-Dame : le grand orgue épargné

FRANCE 2

Notre-Dame abrite l'un des orgues les plus connus au monde, il date du XVe siècle. Dans quel état se trouve-t-il après l'incendie qui s'est déclaré lundi 15 avril ?

Au cœur du brasier lundi 15 avril dans la soirée, un joyau inestimable. L'un des plus grands orgues du monde, c'est un véritable monument avec ses cinq claviers, ses 115 boutons et ses 8 000 tuyaux répartis sur trois étages. Il trône dans la nef de la cathédrale depuis 600 ans. Pour Vincent Dubois, l'un des organistes titulaires, c'est un cauchemar. "J'ai croisé les doigts toute la soirée, toute la nuit, tout le temps pour que la voûte tienne et pour que les flammes n'atteignent pas l'orgue. Quand j'ai appris ce qu'il se passait, quand j'ai vu les photos, les images, je n’y croyais pas", confie-t-il.

Un "travail de titan"

Malgré les températures de plus de 1 000 degrés, malgré le bois, les tuyaux faits de plomb et d'étain, rien n’a brûlé, rien n’a fondu. L'instrument a tout de même pris la suie et la poussière, il est inutilisable. Thierry Geffrotin, spécialiste musique classique, explique qu'il faudra, pour les 8 000 tuyaux, les "déposer, les nettoyer un par un, puis les réinstaller, les harmoniser, les accorder". "C'est un travail de titans", résume-t-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne